« Shutdown »: fast-food à la Maison Blanche, Trump paye l’addition

Crédit photo: © AFP – Saul LOEB


« Nous avons commandé du fast-food américain et c’est moi qui paye »: Donald Trump a accueilli lundi les joueurs de l’équipe de football des Clemson Tigers avec des pizzas et des hamburgers, mettant en avant les contraintes du « shutdown ».

 

 

« C’est à cause du shutdown, comme vous le savez…Beaucoup de hamburgers, de pizzas, je pense qu’ils vont préférer ça à tout ce que nous aurions pu leur offrir », a expliqué le président américain à son arrivée à la Maison Blanche après une journée à La Nouvelle-Orléans.

 

shutdown
Le président américain Donald Trump devant la nourriture qu’il a achetée à l’occasion de la réception à la Maison Blanche d’une équipe de football américain, le 14 janvier 2019
afp.com – SAUL LOEB

 

Interrogé sur son fast-food préféré, le magnat de l’immobilier a esquivé:

« Si c’est américain, j’aime ça. Tout est américain ».

 

shutdown
Le président des États-Unis, Donald Trump (à droite), prend la parole lors d’une cérémonie en l’honneur du champion national des séries éliminatoires du football universitaire de 2018, Clemson Tigers, dans la salle de l’est de la Maison Blanche à Washington, le 14 janvier 2019. (Photo de SAUL LOEB / AFP)

 

« Plutôt McDonald’s ou Wendy’s? », a insisté un journaliste.

 

shutdown
Un invité sélectionne un Hamburger de la restauration radpide acheté par le président américain lors d’une cérémonie en l’honneur du champion national des séries éliminatoires du football universitaire 2018, Clemson Tigers, dans la salle à manger de la Maison Blanche à Washington, le 14 janvier 2019. (Photo de SAUL LOEB / AFP)

 

« Je les aime tous », a répondu Donald Trump. « Que des bonnes choses, de la super nourriture américaine ».

Les discussions budgétaires entre le président républicain, qui réclame le financement d’un mur à la frontière avec le Mexique, et ses adversaires démocrates, qui s’y opposent, sont dans l’impasse.

 

 

Ce blocage a provoqué un « shutdown » qui a contraint nombre de fonctionnaires fédéraux, y compris certains travaillant à la Maison Blanche, à rester chez eux, l’Etat n’étant pas en mesure de les payer.

Ce « shutdown », qui dure depuis 24 jours, est le plus long de l’histoire américaine.


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *