La « chakchouka » du Pessa’h d’après la tradition juive à Nabeul

Crédit Photo: Zied BOUZID – © Copyright mangeonsbien.com


Depuis hier soir et jusqu’au samedi 7 avril 2018, nos compatriotes de confession juive célèbrent Pessa’h (la Pâque en hébreu), une des trois fêtes de pèlerinage du calendrier juif. On vous fait découvrir, vidéo à l’appui, la recette de l’emblématique « chakchouka du Pessa’h », le plat préféré des membres de la communauté juive de Nabeul et qui se mange avec la « matsa » (un pain azyme à base de pâte non levée et non fermentée-Ndlr).


 

 


Catégorie: entrée/suite, plat traditionnel juif

Temps de préparation: 15′

Temps de cuisson: 45′


 

chakchouka
Crédit photo: Zied BOUZID – © Copyright mangeonsbien.com

 


Ingrédients

Pour 4 personnes


  • 4 petits oignons émincés
  • 2 carottes râpées
  • 4 cœurs d’artichauts coupés en morceaux
  • 4 morceaux de chou-fleur
  • 2 Tomates fraîches écrasée
  • 2 Piments frais finement coupés
  • 2 saucisses de merguez coupées en morceaux (facultatif)
  • 2  cuillères à café d’harissa traditionnelle
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 pincée de coriandre (tebel)
  • 1 pincée de grains de fenouil en poudre (besbes)
  • Sel et poivre
  • 2 œufs

Préparation

Étape par étape

  • Démarrer la cuisson à feu vif.
  • Faire dorer dans l’huile les oignons 2 à 3 minutes.
  • Ajouter les carottes râpées, les artichauts, ensuite, la choux fleur.
  • Laisser le mélange mijoter pendant 5 minutes.
  • Incorporer ensuite les morceaux de tomate et de piments.
  • Laisser cuire à couvert sur feu très doux.
  • Mouiller à fur et à mesure, sans excès.
  • Ajouter les épices (fenouil et coriandre) et le merguez, ensuite, des que la préparation est faite ajouter les œufs à la coque.

 

chakchouka
Crédit Photo: Zied BOUZID – © Copyright mangeonsbien.com

 

Votre « chakchouka » est prête: bon appétit à tous et « hag Pesssa’h sameah » !


Articles dans le même thème:

Un avant-goût du Pessa’h: « Guizata » à l’eau de fleur d’oranger – Par Hanene MABROUK


 

5 Commentaires sur “La « chakchouka » du Pessa’h d’après la tradition juive à Nabeul

  1. Pingback: Tradition juive: qui dit Pessa'h, dit "Matsa" ! - Mangeons bien

  2. Pingback: Les bienfaits peu connus d'une soupe au chou-fleur

  3. Pingback: Une autre soupe printanière : un bon "Foul mdammes" au cumin

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!