Le thym de Provence, nouvelle indication géographique protégée

Crédit photo:Ludovic MARIN – © 2018 AFP


Le thym de Provence, cher à Pagnol, a été inscrit au registre des indications géographiques protégées (IGP), a annoncé, hier, la Commission européenne.

Cultivée en plein champ ou en milieu naturel dans le sud-est de la France, la plante « se caractérise par un arôme et un goût puissant et piquant comparé aux autres thyms dit +doux+ », explique la Commission dans un communiqué.

 

Provence
Crédit photo: Bruno VEDEL – Midi Libre

 

L’exécutif européen salue la tradition de cueillette du thym sauvage et les « procédés anciens de séchage, triage et confection de bouquets de thym ».

Au-delà de ses qualités aromatiques, le thym était aussi utilisé dans les temps plus anciens pour conserver les viandes.

« La présence du thym en Provence, et les particularités aromatiques et gustatives du thym de Provence sont souvent citées dans la littérature, de Pline l’Ancien au Ier siècle jusqu’à Marcel Pagnol », rappelle la Commission.


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *