El Abed, rue Sakkajine, à Tunis: le repaire des carnivores, depuis 1953

Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com


Le Tunisien est un carnivore par excellence comme en témoigne la prolifération, sous nos cieux, des restaurants et des fast-foods réputés pour la qualité de leur grill. Si des enseignes locales tel que le Zink et le Carnivore se disputent la médaille d’or de la meilleure adresse des grillades de boeuf, le restaurant El Abed de la rue Sakkajine fait probablement le meilleur « méchoui »* d’agneau de lait de Tunis, selon notre ami Hatem Bourial.

 

Abed
L’enseigne du restaurant El Abed, rue Sakkajine à Tunis. (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Situé dans la rue qui mène à Bab Mnara, aux faubourgs d’El Berka (le souk des bijoutiers dans la médina), El Abed propose à ses convives un menu à la fois simple et délicieux : une salade composée, une assiette de ragoût (au gré des jours: Qlaya à l’agneau, ragoût d’haricots, ragoût de pois chiches, « mermez », ragoût de légumes, etc.) ou du couscous et une grillade d’agneau. Un menu avec un rapport qualité/prix qui défit toute concurrence.

 

Abed
La liste des prix du restaurant El Abed (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

En effet, la success story de ce monument de la restauration populaire débuta en novembre 1953 avec le duo Mohamed Salah El Abed et Hassan Gharbi en faisant de la grillade de côtelettes d’agneau la pierre angulaire de leur gargote.

« J’ai connu Monsieur El Abed, c’était un homme délicieux, le sourire toujours aux lèvres et d’une gentillesse infinie. Il trônait toujours devant sa caisse. Il était haut comme trois pommes mais il dégageait une bonté et une jovialité qui vous mettaient tout de suite à l’aise. Il avait un petit rire aigu qui vous mettait immédiatement de bonne humeur. Il plaisantait avec tous les clients qui étaient pour la plupart des habitués. », nous confie notre chroniqueur, Kamel TLILI. 

 

 

« D’une grande générosité, il vous resservait gracieusement si vous n’étiez pas repu. Si vous partiez sans payer, il ne vous appelait jamais. Tous les nécessiteux du quartier étaient les bienvenus à sa table et il les recevait comme des clients payants. Un comportement d’un autre temps. », ajoute-t-il.

Outre leur passion pour la gastronomie Mohamed Salah et Hassan étaient connus pour leur engagement dans le mouvement national tunisien, qui mena la lutte contre le protectorat français dans nos contrées pour obtenir finalement l’indépendance du pays le 20 mars 1956.

Ils avaient aussi apporté leur soutien au mouvement national algérien, en hébergeant les réunions des membres en exil du Front de libération nationale (F.L.N.), fait savoir Tarak Gharbi, l’un des héritiers et gérant des lieux.

 

Abed
Une ancienne photo d’une réunion de dirigeants du FLN algérien dans le patio de la maison de Mohamed Salah El Abed (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

D’ailleurs, on voit, dans la photo ci-dessous et accrochée dans l’un des murs du restaurant, Mohamed Salah El Abed (au centre avec son kadroun blanc et sa chachia-Ndlr), accueillir du chefs du mouvement de libération de l’Algérie dans le patio de sa demeure avec la présence des drapeaux tunisiens et algériens ainsi que les portraits des leaders nord-africains: Habib Bourguiba (Tunisie), Ahmed Ben Bella (Algérie) et Gamal Abdel Nasser (Egypte).

 

 

« Ce que le gérant, par pudeur, n’a pas voulu vous dire, c’est que des générations d’étudiants nécessiteux de la grande mosquée Zitouna et du collège Sadiki (ceux qui venaient de l’intérieur du pays), s’y sont restaurées gracieusement. La meilleure adresse pour déguster un méchoui d’agneau. », nous confie notre chroniqueur Kamel Tlili.

Bref, outre les spécialités du patrimoine culinaire tunisien (Ex: Kafteji), le complet de poisson et le savoureux « méchoui allouch hlib » (grillade d’agneau de lait), au restaurant El Abed le coin préféré de l’artiste peintre et sculpteur tunisien feu Zoubeir Turki, on respire l’histoire de Tunis et on déguste aux saveurs de Tunisie.

* « Méchoui »: grillades en dialecte tunisien


Pour les curieux:

  • Adresse: Rue Sakkajine, aux faubourgs de la Berka (souk des bijoutiers), menant à Bab Mnara – La Médina, Tunis.

 

 


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *