Potage nostalgie : le charme discret du « sderr » tunisois

Crédit photo: Capture d’écran d’une vidéo de YouTube / © Ma cuisine *كوجينتي 


Vanté par les poètes et les chansonniers, le « sderr » (« سدر », en dialecte tunisien), orthographié également « zder » ou « zdir » (« زدر », en dialecte tunisien) est l’un des potages tunisois qui se prêtent le mieux à la rupture du jeûne.

Depuis des siècles, il est consommé par des générations de Tunisiens qui y trouvent de quoi les revigorer après une journée de privations.

Parfumé, consistant, savoureux, le « sderr » est un précieux alliage que même les néophytes peuvent réussir.

Il suffit d’un peu de patience et le tour de main ne saura tarder! Pour réussir ce potage, il faut d’abord chauffer de l’huile en y ajoutant de la tomate, un peu d’harissa et de l’ail pilé.

On ajoute alors quelques grains de carvi et une pincée de poivre, de préférence rouge.

Touche essentielle dans cette alchimie, quelques morceaux de « qaddid » vont faire toute la différence. Coupés en cubes, ces morceaux de viande séchée et boucanée vont sublimer votre « sderr ».

Petite touche dans l’édifice, quelques câpres (« كبار », en dialecte tunisien) et du citron confit, dit « limoun » (« ليمون », en dialecte tunisien), feront ensuite toute la différence.

Il ne reste plus qu’à verser suffisamment d’eau et laisser chauffer jusqu’à l’apparition du premier bouillon.

C’est le moment qui compte le plus dans la préparation d’un bon « sderr ». En effet, il faudra verser avec lenteur et tout en remuant la grosse semoule qui fait la texture unique du « sderr ».

Dans un quart d’heure, votre potage sera fin prêt. Il suffira alors d’exprimer un peu de citron pour arroser le « sderr » fumant puis laisser parler la nostalgie des bons petits plats de nos ancêtres.


Recette originale de « Sderr »


Catégorie: entrée chaude, potage, soupe

Temps de préparation: 5′

Temps de cuisson: 25’


Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 60 g de semoule moyenne
  • 1 oignon
  • 1 branche de céleri
  • 2 gousses d’ail
  • 1 c. à s. de  double concentré de tomate
  • 1 c. à c. de piment moulu
  • 1 c. à c. d’un mélange de coriandre et de carvi
  • Huile d’olive
  • Sel
  • Poivre
  • Câpres
  • Citron confit
  • Persil haché pour la décoration

Préparation

Pour 4 personnes

  • Équeuter les câpres.
  • Épépiner le citron confit et le couper en petits dès sans l’écorcer.
  • Réserver les câpres et le citron confit dans un bol.
  • Eplucher et hacher l’oignon.
  • Faire revenir dans un fond d’huile d’olive.
  • Ajouter le double concentré de tomate, les épices et un verre d’eau chaude.
  • Incorporer l’ail écrasé ainsi que le céleri haché.
  • Saler et poivrer.
  • Laisser cuire pendant 5′ en remuant de temps à autre.
  • Mouiller avec 1,5 litre d’eau chaude.
  • Laisser cuire à feu moyen pendant 10′.
  • Verser la semoule en pluie.
  • Laisser cuire encore 10′ en remuant continuellement.
  • Ajouter les câpres et le citron confit ajouter les câpres et le citron confit aux tous derniers bouillons.
  • Décorer avec un peu de persil haché.
  • Servir chaud.

 

sderr
Un bol de « sderr » (Crédit photo: © latunisienne.fr)

 

Bon appétit !


Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!