Le Pule: le fromage (d’ânesse) le plus cher du monde… 1000 euros le kilo !

Crédit photo: © Joanna Kakissis / NPR


Et si l’on vous dit que le fromage le plus cher du monde coûte 1000 euros le kilo ? Non, ce n’est pas une blague. Il s’agit d’un fromage serbe, appelé le « Pule » et fabriqué exclusivement à partir de lait d’ânesse.


Si le Pule coûte aussi cher, c’est parce qu’il n’est pas produit à partir de lait de vache ou de chèvre comme la plupart des fromages que nous consommons mais bien à partir de lait d’ânesse.

Or, la production de lait d’ânesse est particulièrement fastidieuse : les ânesses ayant les pis particulièrement fragiles, il faut effectuer des petites traites toutes les 2 à 3 heures (contre 2 traites par jour dans les élevages de vache par exemple !).

 

ânesse
Un fermier serbe en train de traiter une ânesse (Source: dailymotion.com)

 

Pis, la production journalière de lait pour une ânesse ne s’élève en moyenne qu’à 0,2 L (2 décilitres), quand une vache laitière parvient à produire environ 30L de lait par jour!

Voilà pourquoi, il n’y a dans le monde qu’un seul producteur du Pule. Il s’agit d’une ferme en Serbie, située au coeur des Balkans dans la réserve Zasavica et qui possède plus de 200 ânes, dont une centaine d’ânesses dédiées exclusivement à la production de ce fromage extraordinaire.

 

Vidédo: Katarina PETROVIC / AFPTV / AFP

Une seule ferme en Serbie qui en produit !

Ainsi, le prix du lait peut vite atteindre les 40 euros le litre. La matière première nécessaire a la fabrication du fromage est donc difficile a produire. Et comme il faut environ 25 litres de lait pour fabriquer 1 kilo de fromage, le prix grimpe rapidement… Slobodan Simic, le chef de la réserve naturelle a même déclaré que ce fromage devrait être vendu entre 3000 et 5000 euros le kilo.

 

ânesse
Un paquet de lait d’ânesse vendu par la société italo-suisse Eurolactis.(Crédit photo: © Gracieuseté d’Eurolactis)

 

Slobodan Simic, le fromager à l’origine de ce fromage, explique que compte tenu de la difficulté à produire ce fromage, son prix serait encore plus élevé si sa notoriété se développait au delà des frontières serbes…Et pourrait même atteindre les 5 000 euros le kilo. Gageons que cet article n’entraîne pas une augmentation massive du prix du Pule !

 

ânesse
Slobodan Simic, un ancien parlementaire serbe, dirige à présent la plus grande ferme à ânes d’Europe orientale, située à cinquante kilomètres de Belgrade. Il essaie de financer la protection de l’âne des Balkans en vendant des produits à base de lait d’ânesse, réputés promouvoir la santé et la beauté. (Crédit photo: © Joanna Kakissis / NPR)

 

Pour l’anecdote, Novak Djokovic, le numéro 1 du tennis mondial, s’était offert l’ensemble de la production du Pule en 2012 pour le proposer en exclusivité dans la chaîne de restaurant qu’il ouvrait alors en Serbie !

 

Bon pour la santé !

Ce fromage est particulièrement doux et se rapproche de beaucoup de fromages frais.

D’ailleurs, le lait d’ânesse le lait d’ânesse est réputé très bon pour la santé : en effet, comparé au lait de vache, ce dernier est particulièrement digeste car il contient très peu de matières grasses.

 

ânesse
Le fromage d’ânesse: un produit laitier aux qualités nutritionnelles d’exception (Source photo: serbia.com)

 

Il est également beaucoup plus riche en lactose et en minéraux (phosphore et calcium notamment), et contient six fois plus de vitamine C!

Autre fait, Il semblerait que ce lait soit le plus proche de celui de la femme et qu’il possède des propriétés anti-allergènes.

Enfin, si l’envie vous en prend, sachez que le lait d’ânesse est également excellent pour la peau grâce à ses vertus reconstituantes et dépuratives. Cléopâtre elle-même avait pour habitude de ne se baigner que dans du lait d’ânesse pour préserver sa peau…


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!