La recette du « Puls punica », la bouillie dont se régalaient les Carthaginois

Crédits photos: © Evropa Antiqva / Facebook


Inventé par les Carthaginois, adopté par les Romains, le « Puls » a eu dans l’Antiquité un destin qui ressemble à celui des spaghettis ou de la pizza aujourd’hui.

En effet, né sur la rive Sud de la Méditerranée, le « Puls » est devenu populaire au Nord. Ce qui, dans l’autre sens, est le cas des pâtes aujourd’hui.

De quoi était fait ce « Puls » dont Rome et Carthage raffolaient?

On retrouve sous la plume de Caton, dans son Traité sur l’Agriculture, une description de la recette du fameux « Puls punica ».

Ce plat très apprécié à Carthage était également populaire à Rome qui l’a pleinement adopté.

D’ailleurs, l’expression « Puls punica » signifie « bouillie punique » ou « porridge punique » et qualifiait cette préparation dont la recette est simplissime.

Les ingrédients nécessaires pour cette bouillie à la Carthaginoise sont la semoule, le fromage et le miel ainsi qu’un oeuf.

 

punica
Les ingrédients du « Puls punica » sans les dattes (Crédit photo: © Evropa Antiqva / Facebook)

 

Caton en décrit ainsi la recette (en latin):

« Libram alicae in aquam indito, facito uti bene madeat. Id infundito in alveum purum, eo casei recentis P. III, mellis P. S, ovum unum, omnia una permisceto bene. Ita insipito in aulam novam. »

  • La traduction en français:

« Mettez une livre de semoule dans l’eau et laissez imbiber. Versez dans un récipient propre et ajouter trois livres de fromage frais, une demi-livre de miel et un oeuf. Mélangez bien le tout et mettez dans une marmite. »

 

punica
La marmite en poterie qui va servir pour cuire le « puls punica » (Crédit photo: © Evropa Antiqva / Facebook)

 

Il faut ensuite laisser cuire à feu doux. On peut essayer de réaliser ce « Puls » avec les proportions suivantes: 250 g de semoule, 750 g de fromage frais, 150 g de miel et un oeuf.

 

punica
Une personne habillée en Romain en train de préparer un « puls punica » (Crédit photo: © Evropa Antiqva / Facebook)

 

De la sorte, ce sont des saveurs millénaires qui renaissent dans nos assiettes! Mais seront-elles à notre goût contemporain?

Ultime question: quel pouvait bien être le nom du « Puls punica » dans la langue punique?

 

punica
Le « puls punica » (Crédit photo: © Evropa Antiqva / Facebook)

 

La réponse s’est perdue dans les méandres de l’histoire mais la recette, elle, nous a été transmise quasiment intacte.

Bon appétit si cette recette vous tente !


4 Commentaires sur “La recette du « Puls punica », la bouillie dont se régalaient les Carthaginois

  1. dalel bensalem says:

    ça à l’air bon vu les ingrédients qui s’accommodent la semoule le miel le fromage et l’oeuf reste à essayer et voir si la texture ,l’odeur et le goût sont de notre appréciation merci pour le rappel de l’histoire de notre pays et ses coutumes culinaires

  2. Fathi says:

    Ce plat est-il a rapprocher de la «Assida» sorte de polenta, fromage en plus. Mais quel fromage ?de brebis, crémeux ? . Pas évident !

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!