Dacquoise, la pâtisserie où le « pur beurre » reprend ses lettres de noblesse

Crédit photo: Anis KALAI – © mangeonsbien.com


Si des pâtisseries mythiques ont disparu du paysage nabeulien telles que « L’Inimitable » de Taguia ou celle de la Galerie Gastli, d’autres ont pris le relais, tandis que certaines ont nettement baissé en qualité. Pourtant, les habitants de la Cité des potiers et de ses faubourgs raffolent des entremets généreux, des petits gâteaux gourmands, des macarons, des mignardises et des friandises: Mille Feuilles (classiques ou pralinés), tartes ou tartelettes (aux amandes, aux fruits, au citron ou au chocolat), mousses, bûches, Paris-Brest, etc.

 

 

Certes, de nombreuses grandes enseignes de Nabeul choisissent la facilité en vendant des douceurs semi-industriels, mettant à mal la noble profession d’artisan pâtissier.

En revanche, quelques établissements — ils ne sont pas légions — proposent à leurs clients de véritables merveilles culinaires: c’est le cas de la pâtisserie-boulangerie « Dacquoise »*, dont le maître des lieux, M. Soufiane Ben Abda ne badine pas avec la qualité des matières premières.

 

 

En effet, sous le pilotage de son jeune chef pâtissier Karim Khamri, les créations de la Maison « Dacquoise » évoluent selon les saisons. Et avec beaucoup de maestria et un tour de main digne d’un grand virtuose du sucré, l’artisan diplômé du Centre de formation touristique de Kerkouane à Hammamet, épaulé par une dynamique brigade, innove et crée avec une intelligence dans les accords des goûts pour disposer d’une gamme régulière de plusieurs gâteaux à la fois succulents et différents.

 

 

Entre le « Saint-James » (le must de la Maison: un gâteau « pur beurre » au pistaches et aux noisettes), la « Cracahuète » (une nouveauté à base de mousse et de pralinés de cacahuètes avec l’apport du beurre salé), l’« Othello » (le bestseller), la délicieuse « Milka », le raffinement du « Plaisir » (une douceur au chocolat et à la frise enrobé de velours de framboises), le Paris-Brest (un classique de la pâtisserie française), le Mille Feuilles « praliné » ou la « Tendresse » de fraise et de chocolat blanc, le « Cheesecake » au citron à base de yoghourt (un dessert fin et raffiné) voire même la somptueuse tarte meringuée au citron, vous aurez l’embarras su choix.

 

 

Mais le point fort de cette pâtisserie-boulangerie demeure de loin son large éventail de viennoiseries « pur beurre » (25 variétés, S.V.P. !): des croissants croustillants et fondants avec une mie légère et irrégulièrement alvéolée, un feuilletage cristallin et un bon goût légèrement beurré et pas trop gras ainsi que des brioches moelleuses et bien dorées.

 

Dacquoise
Le beurre: la pierre angulaire de la viennoiserie chez « Dacquoise » (Crédit photo: Anis KALAI – © mangeonsbien.com)

 

Vingt ans au compteur comme boulanger spécialisé dans la viennoiserie, chef Samir Amara, vingt-quatre heures d’avance, prépare sa pâte, le tout en pétrissage court et avec une fermentation de douze heures pour un résultat avec beaucoup de goût.

 

 

Il faut dire que dans les croissants de la pâtisserie « Dacquoise », on retrouve la qualité des matières premières, un temps de fermentation optimal, du savoir-faire et surtout une mâche exceptionnelle. Et le glaçage au sirop sur le dessus du croissant qui fait toute la différence.

 

 

D’ailleurs, durant les week-ends, il suffit de dépasser 8:00 pour vous retrouver avec des vitrines vides.

Et à la « Dacquoise », il est quasiment impossible de résister à la tentation l’odeur du pain frais qui vient titiller vos narines: une grande collection de pains spéciaux aux céréales sans parler des friandises et des petits biscuits délicatement beurrés.

 

 

Enfin, voilà un coin qui mérite le détour… Un coup de coeur !


*Dacquoise: un gâteau originaire du Sud-Ouest de la France, également appelé palois (les Dacquois étant les habitants de Dax, les Palois ceux de Pau), constitué de deux ou trois disques de pâte meringuée aux amandes (mélangées éventuellement avec des noisettes, de la noix de coco, des pistaches), séparés par des couches de crème au beurre diversement parfumée, et poudré de sucre glace. (Source: Joël Robuchon, Larousse gastronomique: avec le concours du Comité gastronomique, Larousse, 2000)


Pour les curieux

  • Adresse: Avenue Hédi Nouira, Nabeul, 8000: juste à côté de la Clinique Amen.

 

 

  • Tél: (+216) 53-94-19-41

 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!