Couscous aux fanes de fenouil sauvage à la mode mahdoise

Crédit photo: Hanene MABROUK – © Copyright mangeonsbien.com


Ce couscous piquant est un plat hivernal qu’on trouve dans plusieurs régions de le Tunisie et dont les appellations diffèrent d’une région à autre: « ferfachou », couscous « bel-besbes arbi » (aux fanes de fenouil sauvage qui ne fait pas de bulbe comme son homologue cultivé, mais à l’odeur anisée et si agréable pour la cuisine – Ndlr), etc… On vous propose, aujourd’hui, la recette des Mahdois. Bonne découverte !


Catégorie: suite, plat traditionnel

Temps de préparation: 30′

Temps de cuisson: 1h


Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 400 g de couscous
  • 2 bottes de « besbes arbi » (fanes de fenouil sauvage à l’odeur anisée)

 

Fanes
Fanes de fenouil sauvage, dit « Besbes arbi » – Crédits photo: Un jardin dans ma cuisine

 

  • 6 oignons verts
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. de double concentré de tomates
  • 1 c. à s. de tomate séchée
  • 8 piments rouges séchés

 

fanes
Piments rouges séchés et têtes d’ails (Crédits photo: Zied BOUZID  – © Copyright mangeonsbien.com)

 

  • 8 gousses d’ail
  • 1 c. à c. de sel
  • 2 c. à c. de carvi
  • 2 c. à c. de paprika
  • 8 piments verts en saumure

 


Préparation

Étape 1

  • Commencer par nettoyer et laver les fanes de fenouil sauvage.
  • Les couper très finement, puis, les réserver.
  • Remplir à moitié la marmite du couscoussier d’eau et mettre sur un feu moyen.
  • Mettre le couscous dans un grand saladier.
  • Arroser avec un peu d’eau tiède.
  • Ramasser avec les doigts.
  • Placer les fanes de fenouil sauvage au fond de la couscoussière [1].

Astuce: Veuillez couvrir les fanes de fenouil sauvage avec une tulle pour que ces derniers ne se mélangent pas avec les graines du couscous.

  • Mettre le couscous au dessus.
  • Poser la couscoussière sur la marmite du couscoussier.
  • Laisser cuire pendant 30’.
  • Retirer la couscoussière.
  • Verser les graines de couscous dans un saladier et les faire retouner avec une cuillère en bois.
  • Remettre la graine dans la couscoussière.
  • Laisser cuire de nouveau pendant 30’.

Étape 2

  • Couper les oignons verts (les tiges et le bulbe) grossièrement.
  • Tremper les piments séchés dans de l’eau bouillante pendant quelques minutes.
  • Éplucher les gousses d’ail.
  • Mettre les piments séchés, l’ail, une pincée de sel et le carvi dans un mortier.
  • Les réduire en en purée.
  • Chauffer l’huile d’olive.
  • Faire revenir l’oignon vert et les poivrons coupés en deux dans l’huile.
  • Introduire le double concentré de tomates, la tomate séchée et la purée obtenue.
  • Verser un verre d’eau.
  • Laisser mijoter pendant 2’.
  • Ajouter le paprika et une pincée de sel.
  • Verser encore un verre d’eau et laisser mijoter pendant 5’.

Étape 3

  • Retirer le couscousier du feu.
  • Placer la graine dans un grand saladier.
  • Laisser refroidir.
  • Incorporer les fanes de fenouil sauvage cuites à la vapeur dans la sauce et mélanger.
  • Laisser mijoter quelques instants.
  • Retirer la sauce du feu et mélanger avec les graines de couscous.
  • Couvrir le saladier pendant quelques minutes avant de servir dans des assiettes.

Conseil: Chez les Mahdois, ce plat s’accompagne des sardines frits et se prépare aussi avec du yazoul (une plante sauvage). 

 

fanes
Couscous de fanes de fenouil  (Crédits photo: Hanene MABROUK – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Bon appétit !


[1] Couscoussière: c’est la partie supérieure du couscoussier (une sorte de passoire), dont le bas est percé de trous, permettant de laisser passer la vapeur pour la cuisson du couscous. (Source: Wikipedia)


2 Commentaires sur “Couscous aux fanes de fenouil sauvage à la mode mahdoise

  1. Pingback: "Makhsa": ce succulent plat traditionnel qui nous vient tout droit de Mahdia - Mangeons bien

  2. Mmasmoudi says:

    Bravo. Mais la vraie différence avec le reste du pays c’est ce même coucous mais avec le YAZOUL:une plante qui pousse près des oliviers en temps de pluies! c’est comme de la ciboulette et ail sauvage. nous sommes les seuls dans toute la Tunisie a préparer ce couscous de fanes de fenouil et Yazoul. Un délice des plus extras. Encore une fois, merci Mme Hammouda pour votre contribution à faire découvrir la cuisine de Mahdia, la plus belle ville du monde.

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *