Djebba, c’est les figues « Bouhouli » & les figues AOC, c’est Djebba !

Crédit photo: © Copyright Alternative Production Communication Conseil


Djebba, un village qui vit par et pour ses figues, qui respire figues, bref qui a les figues dans son ADN. Et comment peut-il en être autrement quand on sait que la figue de Djebba est le seul fruit en Tunisie à être certifié AOC (Appellation d’origine contrôlée).

C’est pourquoi, à Djebba, la figue ce n’est pas seulement un fruit, mais c’est tout un art de vivre, comme nous l’explique Faouzi Selmi, président de la SMSA (Société Mutuelle de Services Agricoles) Djebba Fruits:

« La figue c’est un fruit frais de qualité supérieure, mais c’est aussi un ensemble de produits dérivés ; séchés, en confiture, et bien d’autres à venir tel que la transformation en jus. Mieux encore, pratiquement toutes les activités de Djebba sont concentrées autour de la figue ; loisirs, tourisme et activités culturelles, pour lesquelles le « Festival de la figue de Djebba AOC» représente l’événement phare. »

 

 

En effet, à elle seule, la figue a créé un dynamisme et une union sacrée chez les Djebbaois, avec un élan particulier chez les femmes qui se sont investies corps et âme pour valoriser la «Figue de Djebba» hors de la campagne agricole. Les produits dérivés « Délices de Djebba » sont commercialisés pendant toute l’année par la SMSA et un autre groupement Knouz Djebba créé en 2016 qui regroupe une vingtaine de femmes.

D’une campagne qui démarrait fin juin pour s’achever au mois de septembre, avec l’avènement de l’AOC, les figues de Djebba font désormais l’objet d’une activité ininterrompue à longueur d’année, rythmant la vie des villageois à travers un grand nombre d’activités, à l’instar notamment de la création par les habitants d’une association pour gérer et promouvoir l’AOC d’un côté et l’organisation du traditionnel Festival annuel au pied du Mont Goraa qui crée une ambiance festive unique au sein du village.

 

 

Depuis que la figue de Djebba est devenue le premier fruit en Tunisie à avoir reçu l’AOC en 2012, par arrêté du Ministre de l’agriculture, ce nouveau dynamisme qui s’est développé dans la zone de production fait l’objet d’un soutien et d’un appui sans faille notamment pour la production, la commercialisation et la promotion de leur fruit phare de la part des autorités et des organismes d’appui à savoir la Direction Générale de la Production Agricole du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, chargée de la mise en place et la promotion des Appellations d’origine contrôlée et des Indications de provenance en Tunisie , le GIFRUITS, Groupement Interprofessionnel des Fruits, chargé de la promotion des fruits labélisés ainsi que du projet PAMPAT, financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse et mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour les Développement Industriel et de l’ONTT, chargé de la promotion du tourisme alternatif dans les zones touristiques non traditionnelles.

 

-Une évolution exponentielle-

Autant de mobilisation qui a permis aux figues de Djebba de se doter d’une notoriété grandissante, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. En effet, si en 2016, 12% de la production des figues du village de Djebba, situé au Nord-Ouest de la Tunisie, a été commercialisée avec la certification AOC, cette année, on ambitionne de doubler ce chiffre avec le ciblage de nouveaux marchés, comme le Qatar, en plus des marchés acquis lors de la saison précédente à savoir la France, le Canada et les Emirats Arabes Unis.

Sur le plan local également, les efforts seront intensifiés pour multiplier les réseaux de distribution qui ont concerné en 2017, Carrefour et Magasin Général, et qui vont s’élargir cette année à de nouveaux points de vente.

 

figues
Crédit photo: Karim BENAMOR © Copyright Alternative Production Communication Conseil

 

Cette expérience unique en Tunisie est ainsi considérée comme un modèle de réussite qui confirme la valeur du label AOC en tant que catalyseur de développement régional. La figue de Djebba, en tant que produit phare, fait parler du village, améliore sa visibilité et sa notoriété et permet ainsi de créer une nouvelle dynamique économique, mais aussi culturelle et touristique en tant que vecteur valorisant des traditions et de l’histoire de la région.

Et pour marquer l’ouverture officielle de la campagne 2018 des Figues de Djebba AOC, une journée dédiée à ce produit phare sera organisée le mardi 10 juillet 2018, avec pour objectif de faire connaître la Figue de Djebba AOC en tant que produit unique de terroir et d’annoncer le démarrage de la campagne 2018. Les participants auront l’opportunité de découvrir les différentes initiatives développées dans la région pour la valorisation de la figue de Djebba.

 

 

Pour rappel, l’AOC est un label officiel certifiant la conformité du fruit aux exigences spécifiques de qualité, d’origine, de savoir-faire et de traçabilité. L’Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORPI) a été désigné comme organisme chargé du contrôle de la figue de Djebba AOC et réalise les audits nécessaires auprès des agriculteurs djebbaois.

La labélisation des figues de Djebba avec AOC a démarré en 2014. Au cours de cette même année 67 agriculteurs, aujourd’hui le nombre est passé à plus de 100, se sont groupés pour créer la SMSA «Djebba Fruits » dans le but de vendre des figues AOC directement sur les marchés. Au début les quantités certifiées AOC de qualité supérieure représentaient à peine 2% de la production locale. Mais au cours des trois dernières années les choses ont beaucoup changé.

Aujourd’hui la SMSA dispose de la seule unité de conditionnement à Djebba, ayant obtenu l’agréage technique à l’export, et d’un camion frigorifique qui assure le respect de la chaîne de froid jusqu’au point de vente final. Pour la SMSA, l’AOC offre une plus-value incontestable. Plusieurs autres opérateurs locaux ont adhéré à cette démarche et ont entamé la commercialisation des figues de Djebba AOC aussi bien sur le marché local qu’à l’export.

Djebba, c’est les figues « Bouhouli », et les figues AOC, c’est Djebba !

Interview audio avec Samir Bettaieb, ministre de l'Agriculture - Par Karim BENAMOR

 


Articles dans le même thème:

Concours de création culinaire à Djebba: le « maqroudh » fourré aux figues séchées distingué ! – Par Abdel Aziz HALI

Tarte aux figues « bouhouli », facile et pas chère ! – Par Yosr MACHFAR

Figues « Bouhouli »: coup d’envoie officiel de la campagne, mardi prochain – Par Communiqué de presse

Figue de Djebba: « le seul fruit à avoir pu répondre aux critères de l’AOC » – Par Communiqué de presse

Figues de Djebba: « le label AOC a dynamisé toute la région » – Par communiqué de presse

Un commentaire sur “Djebba, c’est les figues « Bouhouli » & les figues AOC, c’est Djebba !

  1. Pingback: Les figues de Djebba et l’huile d’olive de Teboursouk bientôt protégées à l’international, selon l'INNORPI

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *