Les Américains en raffolent ! Connaissez-vous le riz noir et sauvage?

Crédit photo: © Shutterstock


Du riz sauvage? Et il s’agit d’une graminée américaine qui n’est pas vraiment du riz? Et en plus, il a une couleur noire?

Mon interlocuteur était des plus perplexes malgré sa qualité de chef cuisinier et ses galons conquis auprès des meilleurs fourneaux.

Je me lançais donc dans une longue explication pour raconter à mon ami ce riz sauvage que nous connaissons si peu.

 

riz noir
Zoom sur le riz noir cru (Source photo: Aventures gustatives)

 

Sachez d’abord que ce riz qui n’est pas vraiment du riz a pour nom « zizanie des marais ». On le désigne comme le riz sauvage mais pour un temps, il a aussi porté le nom de folle avoine qui lui a été donné par les premiers Français qui pénétraient en Amérique du nord, le long des grands fleuves.

Le nom scientifique de cette plante est « zizania palustris » car elle pousse dans les terrains marécageux.

Dans le temps, elle était consommée par les Indiens d’Amérique qui en récoltaient les tiges qui peuvent atteindre trois mètres et les égrenaient.

Ce riz sauvage était récolté par les Cheyennes et les Dakotas dont il constituait la base de la nourriture.

 

riz noir
Riz noir cuit et égoutté (Source photo: Aventures gustatives)

 

Cette plante est proche du riz.Elle pousse naturellement dans des eaux peu profondes et peut aussi être semée dans des terrains marécageux.

De couleur noire, les grains de ce riz pas comme les autres, sont allongés et de couleur noire. Riches en protéines et en acides aminés, ces grains de riz sont actuellement cultivés aux USA, comme si c’était une céréale classique.

C’est surtout au Minnesota et dans l’Ontario canadien que ce riz est présent.

Très apprécié aux USA, il est vendu mélangé au riz classique pour l’aromatiser. Ainsi, plusieurs labels proposent du riz basmati en provenance d’Inde ou du Pakistan, auquel sont mêlés des grains de ce riz noir.

 

riz noir
Un délicieux plat de riz noir aux gambas (crevettes) (Crédit photo: © Shutterstock)

 

Plusieurs recettes sont réalisées avec ce type de grains, aussi bien des salades que soupes qui sont très appréciées.

Au bout de notre conversation, mon chef d’ami s’est promis d’aller à la découverte de ce riz noir pour en découvrir la saveur et les singularités. Je ne sais s’il l’a fait mais j’espère qu’à votre tour, cette plante américaine titillera votre curiosité puis peut-être vos palais.

Et pourquoi pas un jour une salade « black and white » qui mêlerait riz blanc et zizanie des marais? Vous m’en direz des nouvelles !


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *