Modigliani, Castagna, Allal, Tourassi et l’amour du chocolat rétro…


Si les chocolatiers sont aujourd’hui fort nombreux, il en était autrement jusqu’à une date relativement récente, au début des années 1980. 

En effet, à cette époque, les deux chocolatiers qui ralliaient les suffrages de tous les gourmets avaient pour nom ou enseigne Modigliani et Castagna.

Chocolatiers au coeur de Tunis

La chocolaterie Modigliani se trouvait dans l’actuelle rue Jamel Abdenasser, au coin de la rue d’Allemagne. Quant aux chocolateries Castagna, elles étaient au nombre de deux, avec une boutique sur la rue Mustapha Mbarek et l’autre rue Amilcar.

Ces trois enseignes ont disparu au milieu des années 1980, tout comme d’ailleurs la confiserie Cherif qui se trouvait rue Charles de Gaulle.

Le souvenir du chocolat Allal

Ces temples du chocolat laissent dans leur sillage une saveur de cacao et une atmosphère recueillie lorsque les maîtres aux fourneaux réalisaient leurs fabuleuses recettes.

10933
La célèbre chocolat de ménage Allal et la boîte de chocolat en poudre de la même marque (Source Photo: harissa.com)

Les chocolateries industrielles n’étaient pas nombreuses en Tunisie. On se souvient tous du chocolat Allal (première usine de chocolat en Tunisie fondée par Émile ALLAL en 1935-ndlr) fit les délices de nombreuses générations.

Toutefois, les chocolats importés de France ou d’Italie avaient grignoté des parts de marché conséquentes à ces Castagna et autres Modigliani qui comptèrent parmi les derniers artisans chocolatiers d’une époque désormais révolue.

La vitrine de la confiserie Tourassi

Un dernier mot: il existait à la même période dans les souks de Tunis, à la rue Jemaa Ezzitouna, une confiserie qui jouissait de l’estime de tous les gourmands. Il s’agit de la confiserie Tourassi où l’on pouvait aussi se procurer du chocolat mais qui était fameuse pour ses figurines en pâte d’amandes et ses rahat loukoum.
Durant de longues années, les passants admiraient la vitrine de Tourassi et se délectaient de ses friandises aux formes multiples alignées dans des tiroirs blancs.
Ainsi va la gourmandise! Comme tout le reste, elle change, évolue, frémit et revient toujours au galop lorsque sont convoquées les mânes des anciens et les délices des contemporains…


Post-scriptum: L’image à la « Une » est un photomontage de différentes couvertures de tablettes de chocolat de la marque Allal (Source Photos: Collection Mohamed HAMDANE)

8 Commentaires sur “Modigliani, Castagna, Allal, Tourassi et l’amour du chocolat rétro…

  1. Xavier F. says:

    J’ai eu l’honneur de connaitre un peu Emile Allal, un grand monsieur, et le plaisir de gouter à son chocolat. Merci pour votre article qui m’a remémoré ces bons souvenirs.

  2. Sedki says:

    Bonjour, je suis étudiant à l’istitut Supérieur des beaux arts, j’efectue Un travail de recherche sur le packaging du chocolat en poudre allal. Je m.interesse vraiment à son histoire. A la date de sa création à l’histoire de la conception de boîte. J’ai bien lu que la photo sur le paquet n’est autre que celle de là fille de Émile ALLAL.

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!