« L’oeil du dragon rouge »: un plaisir pour les crudivores


Le Tunisien n’a pas l’habitude de manger de la viande crue. Alors que le régime « raw food » ne cessa de gagner du terrain aux quatre coins du globe, les crudivores sous nos cieux ne sont pas légion. Même les amoureux de la viande saignante ne sont pas nombreux. Nos compatriotes préfèrent en général les plats très bien cuits. Et si vous essaieriez pour une fois de manger de la viande crue à travers un bon carpaccio de boeuf ou un moelleux steak tartare? Après tout, la gastronomie vénère les papilles aventureuses ! Alors que pensez-vous d’un tartare de wagyu (un boeuf japonais, dont la viande est très noble-ndlr)  avec un jaune d’oeuf aussi cru? Osez oser…


Catégorie: entrée/suite, plat

Temps de préparation: 30′

Temps de cuisson: 0′


 

L'oeil du dragon rouge (Crédit Photo: chef Mahjoub AOUIDET - mangeonsbien.tn)
« L’oeil du dragon rouge » (Crédit Photo: chef Mahjoub AOUIDET – mangeonsbien.tn) 

 


Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 250 g de viande wagyu
  • 8 tomates cerises jaune
  • 4 fraise moyennes
  • 40 g d’oignons rouges
  • 30 g de cassis
  • 30 g moutarde en grain.
  • Sel
  • Poivre
  • 8 feuilles de basilic
  • 8 cornichons
  • 1 cuillère de jus de citron.
  • 1 cuillère de vinaigre de xérès
  • 1 cuillère huile d’olive
  • 4 jaunes d’oeuf
  • 100 ml de vinaigre balsamique
  • 1 c. à s. de sucre brun

Préparation

Le tartare

  • Couper la viande et tous les légumes et les fruits en brunoise.
  • Les élancer mélanges.
  • Ajoute le jus de citron, le vinaigre et l’huile d’olive.
  • Saler et poivrer.
  • Les bien mélanger.
  • Dresser votre mélange dans une emporte pièce

Réduction balsamique

  • Mélanger le vinaigre balsamique avec le sucre brun dans une grande casserole.
  • Porter à ébullition le mélange sur un grand feu.  
  • Rajouter 2 à 3 minutes après avoir atteint l’ébullition.

Décoration

On va utiliser les produits suivants:

La touche du chef

  • Enlever avec une cuillère une partie de votre tartare pour laisser la place au soi-disant « globe oculaire » du dragon rouge. 
  • Verser le jaune d’oeuf cru, dans la zone vidée, juste avant de le servir pour marquer l’oeil.
  • Faire une goutte avec une pipette de votre réduction balsamique pour cerner la pupille de l’oeil. 
  • Faire des gouttes, tout autour, avec une pipette de votre réduction balsamique et de la crème balsamique (disponible dans les grandes surfaces – ndlr).

 

L'oeil du dragon rouge (Crédit Photo: chef Mahjoub AOUIDET - mangeonsbien.tn)
« L’oeil du dragon rouge » (Crédit Photo: chef Mahjoub AOUIDET – mangeonsbien.tn)

 

Bonne découverte… !


2 Commentaires sur “« L’oeil du dragon rouge »: un plaisir pour les crudivores

  1. Pingback: Noix de Saint-Jacques au lavande, citron, figues noires & purée de patates douces - mangeons bien

  2. Pingback: Noix de Saint-Jacques à la lavande, citron, figues noires & purée de patates douces - © mangeons bien

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!