Comment bien nourrir son enfant, selon le nouveau carnet (français) de santé

Crédit photo: Andrew TOLSON


Le ministère français des Solidarités et de la Santé a publié, hier, sur son site le nouveau modèle du carnet de santé: une véritable mine d’informations pour les nouveaux parents.

Outre les 11 vaccinations maintenant obligatoires en France pour les enfants et des recommandations nouvelles tel que l’interdiction de la télé avant trois ans, le nouveau document, qui succèdera le 1er avril 2018 à l’actuel carnet distribué depuis 2006, met l’accent sur les bonnes pratiques d’une alimentation saine des enfants à travers deux tableaux pratiques et des conseils ludiques. Par exemple:

« Utilisez des biberons garantis sans BPA (bisphénol A) et si possible en verre ».

 

Donnez de l’eau à profusion pour vos nourrissons et jeunes enfants (Source Photo: Babydotdot)

 

Ce nouveau carnet a été conçu pour « tenir compte des avancées scientifiques et des attentes des professionnels de santé et des familles », lit-on dans un communiqué du ministère français des Solidarités et de la Santé.

 

Repères pour les enfants de 0 à 3 ans

En s’appuyant sur les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS), les experts de la nutrition infantile du ministère français de la santé ont élaboré le tableau suivant tout en soulignant l’importance du lait maternel et de l’hydratation (pour les boissons: mieux vaut utiliser uniquement une eau pure-Ndlr):

 

santé
Repères d’introduction des aliments chez l’enfant de 0 à 3 ans (Source: le nouveau carnet de santé)

 

Tout le monde est unanime sur le fait que le lait maternel est l’aliment le plus approprié aux besoins de l’enfant. Unique en son genre, il est le plus complet et contient les seuls éléments réellement adaptés à une croissance harmonieuse. Le lait maternel procure aussi les anticorps indispensables qui contribuent au renforcement de l’immunité du bébé contre certaines maladies. Il contribue, également, dans la lutte contre les infections extérieures. Et contrairement aux idées reçues, le lait maternel est loin d’être stérile: il contient des germes, ce qui permet au bébé de construire sa flore intestinale et synthétiser la vitamine K.

 

santé
Le lait maternel est essentiel pour une croissance harmonieuse de l’enfant de premier âge (Source photo: HAMBASA)

 

Pour ce qui est de la diversification alimentaire, c’est à partir du 5e mois que les parents peuvent introduire les légumes (surtout la pomme de terre), les farines infantiles (céréales), les fruits (ils doivent être mûrs) sous forme de purée lisse, les protéines animales (poissons et viandes très cuits).

Les experts du ministère de la santé invitent les parents à limiter les charcuteries (produits ultra-transformés), sauf le jambon blanc (dinde ou poulet) et les produits sucrés:

  • Biscuits
  • Bonbons
  • Crèmes desserts
  • Desserts lactés
  • Chocolats
  • Boissons sucrées (jus industriels, boissons gazeuses, etc.)
  • Confitures et marmelades
  • Halva (« chamia », en tunisien)
  • Saucissons et salami de boeuf

Le nouveau carnet de santé déconseille, également, les fromages et produits laitiers au lait cru (Ex: fromage sicilien ou Sardaigne).

 

Repères pour les enfants à partir de 3 ans et les adolescents 

Toujours en se basant sur les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS) propose le tableau suivant:

 

santé
Alimentation et activités physiques: repères pour les enfants à partir de 3 ans et les ados (Source: le nouveau carnet français de santé)

 

Ainsi, si les experts du PNNS encouragent les enfants à manger 5 fruits et légumes (frais, en conserve ou surgelés), en revanche, ils appellent à limiter la consommation du/des:

  • Sel
  • Produits sucrés
  • Matières grasses ajoutées

 

Végétarien
5 fruits ou légumes par jour (Crédits photo: Anis KALAI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Toutefois ils recommandent:

  • Les matières grasses d’origine végétale
  • L’eau à volonté
  • Le lait et les produits laitiers: 3 à 4 fois par jour en fonction de la taille de la portion et de leur richesse en calcium.
  • Le pain et autres aliments céréaliers, pomme de terre et légumes secs: à chaque repas et selon l’appétit.
  • Viandes, oeufs, poissons et produits de la pêche: 1 ou 2 fois par jour.
  • Activités physiques: au moins l’équivalent d’une heure de marche rapide par jour tout en limitant le temps passé devant les écrans (télé, smartphones, tablettes, ordinateur, jeux vidéos, etc.).

Bref, si ce carnet de santé est destiné aux citoyens français ainsi qu’au Tunisiens résidant au pays de Molière, les conseils et les recommandations mentionnés dans ce document sont universels. Alors pourquoi s’en priver ?


Articles dans le même thème:

Quels aliments donner à votre bébé, selon son âge? – Par Dr. Sonia KHANFIR-BESBES

Nutrition infantile: Haro sur le calcium, mais intelligemment ! – Par Dr. Sonia KHAMFIR-BESBES

Café, thé & sodas: ces boissons à bannir pour le bien de vos nourrissons & jeunes enfants – Par Hanene MABROUK

Rentrée des classes: comment organiser les repas de vos enfants? – Par Dr. Hatem BNSALEM


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *