Saveurs de Mai (I): la « bondleka » de Mahdia

Crédit Photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com


Jusqu’à la fin du mois, votre magazine « Mangeons bien » vous proposera une série de plats tunisiens en provenance des quatre coins de la Tunisie: des spécialités culinaires du terroir tunisien qui se préparent durant la saison du printemps et spécialement en mois de mai. On débute cette série avec l’incontournable « bondleka » ( « بندلاقة ») de Mahdia, dite aussi « Blibcha » (« بليبشة »). Il s’agit d’un ragout à base de pourpier maraîcher: une plante annuelle, dont la feuille est très riche en oméga-3 et oligo-éléments : potassium, magnésium et calcium sont abondants.


Catégorie: suite, plat

Temps de préparation: 1 h

Temps de cuisson: 30’


Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 4 bottes de « bondlaka » (pourpier en français)

 

Une botte de pourpier, dit « Bondleka » en arabe (Crédit Photo: Souad HAMMOUDA – mangeonsbien.tn)

 

  • 100g de lentilles brunes
  • 250g de fèves vertes
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 8 gousses d’ail
  • 4 oignons moyens
  • 4 tomates fraiches
  • 2 c. à s. d’harissa fait maison
  • 2 c. à s. de double concentré de tomate
  • Sel
  • Poivre
  • 1/2 c. à s. de carvi
  • 1 c. à s. de paprika
  • 4 piments verts ou rouges
  • 4 oeufs
  • 4 morceaux de « qadid » (viande séchée, facultatif)

Préparation

Étape par étape

  • Nettoyer, laver et couper finement la « bondleka ».
  • Décortiquer les fèves et les laver.
  • Passer  les lentilles sous l’eau claire.
  • Mettre le tout dans le couscoussier.

Conseil de la ménagère: il ne faut pas oublier de verser de l’eau dans la marmite.

  • Les cuire à la vapeur pendant 30 à 45’ sur un feu moyen.
  • Retirer du feu et laisser refroidir.
  • Couper l’oignon et la tomate en dés.
  • Chauffer l’huile dans une  large marmite.
  • Faire revenir l’oignon dans l’huile.
  • Ajouter les morceaux de tomate et remuer.
  • Ajouter le double concentré et l’harissa.
  • Verser un verre de thé d’eau tiède et remuer.
  • Laisser mijoter pendant quelques secondes.
  • Ajouter le sel et le paprika.
  • Ecraser l’ail et le carvi dans un mortier et les introduire dans la sauce.
  • Rajouter un peu d’eau si nécessaire.
  • Incorporer la « bondleka » cuite à la vapeur dans la sauce.
  • Laisser cuire à feu doux pendant 15’.

Conseil de la ménagère: n’oubliez pas de remuer le mélange continuellement pour assurer une bonne cuisson.

  • Couper les piments en quartiers et les ajouter au mélange.
  • Ajouter aussi les morceaux de la viande séchée si vous voulez avoir une sauce plus corsée.
  • Faire un tour de moulin de poivre et poursuivre la cuisson pendant une vingtaine de secondes.

Dressage

  • Certains préfèrent garnir leur « bondleka » uniquement avec un oeuf frit déposé comme une fleur dans le plat.

 

Un plat de "bondleka" avec un dressage classique: un oeuf frit.
Un plat de « bondleka » avec un dressage classique: seulement un oeuf frit. (Crédit Photo: Souad HAMMOUDA – © Copyright mangeonsbien.com)

 

 

  • D’autres préfèrent donner  plus de fantaisie et de couleurs à leur « bondleka » avec un dressage à base de piments « meski » fris, du piment de Cayenne, des rondelles d’oignon cru et bien évidemment des oeufs frits.

 

Un dressage haut en couleurs avec des piments frits, des piments de cayenne, des rondelles d'oignons et des oeufs frits. (Crédit Photo: Abdel Aziz HALI - mangeonsbien.tn)
Un dressage haut en couleurs avec des piments frits, des piments de Cayenne, des rondelles d’oignons et des oeufs frits. (Crédit Photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Servir aussitôt.


5 Commentaires sur “Saveurs de Mai (I): la « bondleka » de Mahdia

  1. Pingback: "Makhsa": ce succulent plat traditionnel qui nous vient tout droit de Mahdia - Mangeons bien

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!