Chez Al Pachino, un dîner de la Saint-Sylvestre au profit des enfants du C.P.S.E.T.


S’il y a un restaurant en Tunisie qui mérite d’être baptisé « Resto du Coeur », ça serait « Al Pachino Ristonrante & Pizzeria ». Dirigée par une militante des bonne causes, Mme Rosy Gouveia, cette enseigne a fait de la gastronomie engagée son fer de lance.

En effet, après avoir organisé les deux premières éditions du dîner caritatif au profit du refuge des animaux errants et abandonnés de Beni Khiar, c’est autour des 40 enfants du Centre de protection sociale des enfants de Tunis (C.P.S.E.T.), sis à Ezzahrouni, d’être à l’honneur cette fois-ci.

 

enfants
Deux enfants du C.P.S.E.T. (Crédit photo: le Centre de protection sociale des enfants de Tunis)

 

Ainsi, « Al Pachino Ristorante & Pizzeria » organisera, le 31 décembre 2017, à partir de 20:00, le dîner du réveillon 2018, dont une partie de la recette bénéficiera à cette structure publique, qui est sous la tutelle du ministère des affaires sociales. 

« Pour le dîner de la Saint-Sylvestre 2018, il n’y aura pas de menu spécial. Nous avons décidé de mettre à la disposition de nos clients uniquement notre carte pour ne pas affaiblir le pourvoir d’achat des familles. Chacun peut commander ce qu’il veut. Il n’y aura pas la contrainte d’un menu fixe. Outre l’animation Karaoké et le tambola, une partie des entrées et des suppléments seront versés au C.P.S.E.T. », fait savoir Mme Rosy Gouveia, propriétaire du restaurant.

 

enfants
Spaghetti Al Pachino (Crédit photo: Rosy GOUVEIA)

 

C.P.S.E.T, quelle mission ?

« Notre établissement est l’unique institution qui prend en charge les enfants de 6 à 18 ans, filles et garçons. Ils sont placés au C.P.S.E.T. sur ordonnance du juge de la famille des tribunaux de première instance de toute la république ou bien par les délégués à la protection de l’enfance dans les situations d’urgence. Les enfants du centre sont généralement les victimes de violences conjugales, d’exploitation économique ou bien sexuelle ou encore de mal-traitance. Certains de nos enfants sont nés hors mariage ou issus de familles monoparentales. », souligne M. Mohamed Hedi BDIRI, directeur du centre.

 

enfants
Les enfants du Centre en pleine animation (Crédit photo: le Centre de protection sociale des enfants de Tunis)

 

Confrontés à de « multiples problèmes et complexes », l’État tunisien offre aux enfants du C.P.S.E.T. une prise en charge totale (hébergement, nourriture, habillement, soins médicaux, éducation ou formation professionnelle dans les établissements publics), toujours selon le directeur du Centre.

 

enfants
Pizza à la burrata (Crédit photo: Rosy GOUVEIA)

 

« La  société civile est d’un grand apport en ce qui concerne les loisirs, les divertissements ou encore l’argent de poche donné aux enfants pour subvenir à leurs petits besoins (bonbons, chocolat, sandwichs… etc). Dans ce contexte, le C.P.S.E.T. est reconnaissant à ses partenaires de la société civile qui répondent toujours présent lorsqu’il s’agit d’aider à la prise en charge des enfants et notamment l’association UniVerSelle, le Lions Club Salammbô ainsi que l’amie de nos enfants Madame Rosy Gouveia, propriétaire du restaurant Al Pachino. », renchérit-il.

 

Voilà un bon plan pour célébrer le Nouvel An en étant associé à une bonne cause… De quoi joindre l’utile à l’agréable loin des clichés des soirées de réveillon !

 

enfants
Tagliere di salumi e formaggi (Crédit photo: Rosy GOUVEIA – Al Pachino Ristorente & Pizzeria)

 

Adresse & Contact

  • Adresse: 6, Avenue de la Liberté, El Menzah V 2080 Tunis, 6 Avenue de la liberté. Ariana 2080.

 

 


Articles dans le même thème:

Ce soir, chez « Al Pachino », un dîner de charité au profit du refuge des animaux errants & abandonnés de Béni Khiar – Par Abdel Aziz HALI


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *