Cuisine | Cheffes tunisiennes : le 8 mars 2019, une date à marquer d’une pierre blanche

Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com


Elles étaient, hier, cinq comme les doigts de la main de Fatma, cinq jeunes tunisiennes qui ont eu le courage de participer au premier concours national du meilleur cuisinier de sexe féminin — l’équivalent de la Cuillère d’Or en France — dans les locaux de l’Institut des hautes études touristiques de Sidi Dhrif (banlieue nord de Tunis) sous le pilotage de l’Association tunisienne des professionnels de l’art culinaire (ATPAC).

 

Cheffes
De gauche à droite: Mariem Bali (2e), Nour El Houda Ghali (1ère) et Marwa Saddoud (3e), le podium du premier concours national de la meilleure future cheffe de cuisine en Tunisie (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com)

 

À elles seules, Amira Lahrach, Marwa Ben Arfia, Marwa Saddoud, Nour El Houda Ghali et Mariem Bali incarnent la « Khomsa » (allumette chez les arabes) ou le « Tafust » (talisman dans la culture amazigh-Ndlr) de la nouvelle dynamique des métiers bouche sous nos cieux et surtout l’avenir de la cuisine tunisienne.

 

 

Et l’ATPAC, n’a pas trouvé mieux que la date symbolique du 8 mars, la journée internationale des femmes pour mettre en valeur les futures cheffes de cuisine à travers une compétition nationale qualificative pour la première édition de la « Coupe d’Afrique des Chefs Cuisinières »-« Trophée « Morjane Halima », le 20 mars 2019, dans le cadre de la 9ème édition du Carrefour International des Professionnels de la Restauration, de l’Alimentation, et de l’Industrie Hôtelière (CREMAI), à Casablanca (Maroc).

 

Cheffes
L’affiche du CREMAI 2019 et de la « Coupe d’Afrique des Chefs Cuisinières »

 

Durant trois heures, ce « Fabulous Five » était appelé à dompter les feux des fourneaux afin de réaliser un menu pour sept personnes : une entrée végétarienne et un plat à base de suprême de poulet Trois garnitures minimum au choix, dont une garniture à base de légumes de pays.

 

cheffes
Les candidates dans le feu de l’action (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com)

 

Et c’est la jeune Nour El Houda Ghali qui a remporté le concours avec son entrée « Crousti Brick farci de mauve (« Khobbiza ») et mesclun d’herbes ».

 

 

En revanche, pour son plat de résistance, la lauréate a présenté un « Suprême de poulet piqué aux dattes et pistaches » accompagné d’une garniture « Gallot de Mhamsa et tomates séchées ».

 

 

De son côté, Mariem Bali a occupé la deuxième place du concours avec son « Vegan lips » (lèvres végane) comme entrée végétarienne.

 

 

Et comme suite, la dauphine de cette compétition culinaire féminine a préparé un « Suprême de poulet aux saveurs de Mloukhiya ».

 

 

Last but not least, la troisième marche du podium a été occupée par Marwa Saddoud avec une entrée intitulée « Choux fleur fondant citronné, menthe, melon et noix de cajou ».

 

 

Et pour le plat de résistance, la troisième de ce concours a présenté aux membres du jury un « Suprême de poulet au miel et citron ».

 

 

Pour Amira Lahrach et Marwa Ben Arfia, l’écart n’a pas été si énorme pour décrocher une place dans le tiercé gagnant comme en témoigne leurs création ci-dessous:

 

 

Il reste à rappeler que le jury était composé par: Mme Khaoula Karaa (présidente du jury, professeur de cuisine à l’École hôtelière de Monastir), Cheffe Asma Lajimi Bey (restauratrice), Cheffe Imen Jebri (restauratrice), Mme Nabila Chatti (blogueuse et animatrice de la Page Facebook « Cuisine Tunisienne par Nabila »), Chef Marwen Younsi (candidat tunisien au Bocuse d’Or 2019) et M. Abdel Aziz HALI (co-fondateur et rédacteur en chef de la plateforme culinaire « Mangeons bien ») ainsi que le président fondateur et Vice-Président actuel de l’Association tunisienne des professionnels de l’art culinaire (ATPAC), le doyen, Chef Rafik Tlatli en sa qualité de commissaire de ce concours.

 

Cheffes
Les cinq candidates avec les quatre femmes membres du jury ainsi que Mme Maha Hfaiedh-Bouali, représentante de l’ATPAC (la première à parti de la gauche) (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com)

 

Bravo à toutes… Et souhaitons bonne chance à Nour El Houda dans la City… La Blanche !


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *