Nabeul | Chez El Behi, générosité et délices vont de pair !

Crédit Photo: Anis KALAI – © mangeonsbien.com


 

 


Lablabi, keftaji, casse-croûte et plat tunisiens: que des délices qui font de notre cuisine Pop Food l’une des plus savoureuses dans le bassin méditerranéen. Un peu partout dans le pays, nombreuses sont les gargotes où on peut bien casser la croûte ou partager un succulent repas frugal. En revanche, rares sont les coins où la générosité et la qualité du service vont de pair !

 

El Bahi
La gargote d’El Behi à Nabeul (Crédit Photo: Hanene MABROUK – © mangeonsbien.com)

 

À Nabeul, du côté du quartier de Lahwech, El Behi Ouerchfani fait l’unanimité aux yeux des Foodies. Si la renommée de son casse-croûte au thon et son plat tunisien font saliver plus d’un, le « lablabi » et la mythique « tastira » font aussi fureur.

 

El Behi
El Behi Ouerchfani (Crédit Photo: Hanene MABROUK – © mangeonsbien.com)

 

De 5:00 jusqu’à 13:00, la gargote d’El Behi est tout le temps bondée par une clientèle qui apprécie non seulement les produits de la Maison, mais aussi la générosité du Maître des lieux.

 

« Ça fait plus de 15 ans que je fréquente cette gargote, et je n’ai jamais vu El Behi refuser les caprices de ses clients. Alors qu’ailleurs, rajouter dans son assiette du thon ou de l’huile d’olive serait facturé comme supplément. Pauvres, riches ou personnes à mobilité réduite, tout le monde est traité de la même façon et sur le même pied d’égalité. Pas de distinction ! « , souligne Mohamed Hedfi, un client.

 

Le Keftaji chez El Behi: un plat de tastira accompagné de frites et de piments frits. (Crédit Photo: Anis KALAI – © mangeonsbien.com)

 

Riche en fibres, son plat tunisien (voir vidéo en haut) – avec des ingrédients à base de légumes frais et crus (concombre, tomates, laitues, oignons, choux, olives, etc.), salade méchouïa (piments et ail  grillés), piment de Cayenne et citrons salés, câpres, pommes de terre et œuf (à la coque) bouillis, de l’harissa et du thon et de l’huile d’olive –  offre à ses fidèles un plaisir avec une empreinte tunisienne sans se dénuer d’un apport nutritionnel.

 

El Behi
Plat tunisien de chez El Behi (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com)

 

« Du point de vue diététique, le plat tunisien est de loin le meilleur produit culinaire sur le marché. À part le thon et l’harissa, tous ses ingrédients sont des légumes frais et bénéfiques pour la santé. Dans les sociétés occidentales, où le citoyen consomme trop de produits de conserve et surgelés, on ne cesse de recommander à leurs citoyens de manger chaque jour 5 fruits et légumes. Or, le plat tunisien avec sa richesse en fibres offre amplement ce qu’on attend de cette combinaison. », souligne Dr Boussâïdi.

 

Sandwicheries
El Behi en train de préparer un sandwich tunisien (Crédit Photo: Anis KALAI – © mangeonsbien.com)

 

« Dommage que de nos jours, nos compatriotes se sont mis à la mode des plats orientaux à grande concentration en matière grasse et d’acides gras insaturés (facteurs favorisant le cholestérol) où l’hygiène aussi laisse à désirer. Du point de vue sanitaire, à part nos fritures (keftaji, brick, banbalouni et ftaïr), le sandwich et le plat tunisien, et à moindre degré le lablabi sont de loin les produits à conseiller pour être consommés en dehors de la maison. », renchérit-il.

 

El Behi
Sandwich tunisien de chez El Behi (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com)

 

Pour réussir un bon plat et sandwich tunisiens, selon El Bahi, il faut utiliser des légumes frais et du pain de bonne qualité.

« Néanmoins, la qualité du thon utilisé, la façon de diluer l’harissa et surtout la présence de l’huile d’olive sont les facteurs essentiels pour concocter un bon plat tunisien.”, ajoute-t-il.

 

 

Pour ce qui est du lablabi, l’aventure commence chaque jour vers 3:30 du matin pour que le contenu de la marmite soit prêt â être servi vers 5:00. Par contre, il faut attendre jusqu’à 7:00 pour gouter au premier plat de keftaji chez El Behi.

 

lablabi
Sahfa lblbi chez El Bhi (Crédit Photo: Anis KALAI – © mangeonsbien.com)

 

Manifestement, chez El Behi, l’art culinaire populaire et ses délices marient les extrêmes dans une ambiance conviviale où la valeur humaine est reine !


Pour les curieux:

  • Adresse: Quartier Lahwech, juste en face de la gare routière de Nabeul (station des louages et des bus pour Tunis).

 

 


9 Commentaires sur “Nabeul | Chez El Behi, générosité et délices vont de pair !

  1. Pingback: À Nabeul, chez Hassen Hariga: "lablabli" à la juive, 365 jours par an !

  2. Pingback: Face au "Chapati" & aux "Mlawis", le "Plat tunisien" fait de la résistance !

  3. Pingback: Connaissez-vous l'origine du mot "lablabi"? Pas si sûr !

  4. Pingback: Nabeul | Fête de l'harissa et du piment: un festival qui n'évolue pas... !

  5. Bellaiche Haddad Désirée says:

    Réveil matinal de mes papilles, je salive rien qu’à l’idée de savourer cet excellent lablabi. Par ce temps glacial ce ne peut être qu’un régal.
    Bravo à la dextérité des gestes. Tous les produits exposés attirent par leurs senteurs (imaginées), l’élégance du geste et la générosité exprimée . Alors, rêvons en !

  6. Ghofrane Lassoued says:

    On ne se lasse pas de lire les articles de AAH! Mes plats préférés sont tous là, merci pour l’adresse. Je ne raterai pas l’occasion de déguster un bon lablabi!

  7. Pingback: Face au "Chapati" & aux "Mlawi", le "Plat tunisien" fait de la résistance !

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!