Recette de grand-mère (V) : confiture d’oranges maltaises

Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com


La saison des oranges maltaises approche à sa fin. Avant que ces agrumes ne disparaissent du marché, il est conseillé d’en faire une confiture fait-maison pour profiter de leurs saveurs le restant de l’année. Bonne découverte !


Tout savoir sur les oranges maltaises

… selon Les Vergers de Gally

Surnommée la reine des oranges, cette orange semi-sanguine est très juteuse et parfumée. De quoi faire le plein de vitamines C !

  • Caractéristiques nutritionnelles : Riche en vitamine C et en calcium.Le rapport Calcium / Phosphore et la présence d’acide citrique permettent une parfaite assimilation calcique !
  • Calories : 40 … en toute légèreté !
  • Bienfaits Santé : La vitamine C permet à l’organisme de lutter contre les infections et permet une bonne absorption du fer.  L’orange maltaise facilite aussi la digestion. Malgré son goût acidulé, elle a une action alcanisante et rééquilibre le milieu interne souvent acidifié par une alimentation trop riche.

Bon à savoir: Riche en anti-oxydants, hydratante et astringente, l’orange ralentit le vieillissement des cellules et prévient les rides !

  • Atouts performance : Grâce à son action sur les tissus contractés, la maltaise peut aider à lutter contre le stress et les migraines dues à de longues durées sur l’ordinateur.
  • Saisonnalité : fin de l’hiver – début du printemps
  • Production : La maltaise est connue pour être la meilleure orange du monde ! Elle est cultivée exclusivement en Tunisie dans la région du Cap-Bon.
  • Récolte : Uniquement à la main de fin janvier à fin mars. Aucun traitement après récolte.

Catégorie : petit déjeuner, confiture

Temps de préparation : 20′

Temps de repos : 24 h

Temps de cuisson : 2 à 3 h


Ingrédients

Pour 2 pots

  • 1 kg d’ oranges maltaises
  • 1 kg de sucre semoule

Préparation

ÉTAPE 1

  • Rincer les oranges.
  • Les épépiner (c-à-d enlever les pépins) et les presser.
  • Réserver le jus.
  • Couper les péricarpes des oranges maltaises en minuscules dés ou les faire passer au mixeur.
  • Placer le jus et les péricarpes dans un grand saladier.
  • Ajouter le sucre.
  • Bien mélanger l’appareil (le jus et les péricarpes).
  • Les laisser mariner dans une cellule de refroidissement (réfrigérateur) pendant 24 h.

Conseil: Il est préférable de garder la peau des oranges.

ÉTAPE 2

  • Faire sortir l’appareil du frigo.
  • Le placer dans un grand fait tout.
  • Le faire cuire à feux doux pendant 2 à 3 h.

Astuce: Il faut que l’eau s’évapore totalement et que le mélange prenne la couleur du miel.

  • Remuer régulièrement l’appareil afin d’assurer une cuisson homogène.

ÉTAPE 3

  • Retirer du feu.
  • Laisser bien refroidir avant de verser dans les bocaux.

 

 

Bon appétit !


Articles dans le même thème:

Recette de grand-mère (I) : confiture de figues noires – Par Monia GAJIM-ROUAI

Recette de grand-mère (II) : confiture de pêches – Par Monia GAJIM-ROUAI

Recette de grand-mère (III): confiture de grenades – Par Monia GAJIM-ROUAI

Recette de grand-mère (IV): Recette de grand-mère (IV): confiture de coings – Par Hanene MABROUK


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!