Recette de grand-mère (V) : confiture d’oranges maltaises

Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © mangeonsbien.com


La saison des oranges maltaises approche à sa fin. Avant que ces agrumes ne disparaissent du marché, il est conseillé d’en faire une confiture fait-maison pour profiter de leurs saveurs le restant de l’année. Bonne découverte !


Tout savoir sur les oranges maltaises

… selon Les Vergers de Gally

Surnommée la reine des oranges, cette orange semi-sanguine est très juteuse et parfumée. De quoi faire le plein de vitamines C !

  • Caractéristiques nutritionnelles : Riche en vitamine C et en calcium.Le rapport Calcium / Phosphore et la présence d’acide citrique permettent une parfaite assimilation calcique !
  • Calories : 40 … en toute légèreté !
  • Bienfaits Santé : La vitamine C permet à l’organisme de lutter contre les infections et permet une bonne absorption du fer.  L’orange maltaise facilite aussi la digestion. Malgré son goût acidulé, elle a une action alcanisante et rééquilibre le milieu interne souvent acidifié par une alimentation trop riche.

Bon à savoir: Riche en anti-oxydants, hydratante et astringente, l’orange ralentit le vieillissement des cellules et prévient les rides !

  • Atouts performance : Grâce à son action sur les tissus contractés, la maltaise peut aider à lutter contre le stress et les migraines dues à de longues durées sur l’ordinateur.
  • Saisonnalité : fin de l’hiver – début du printemps
  • Production : La maltaise est connue pour être la meilleure orange du monde ! Elle est cultivée exclusivement en Tunisie dans la région du Cap-Bon.
  • Récolte : Uniquement à la main de fin janvier à fin mars. Aucun traitement après récolte.

Catégorie : petit déjeuner, confiture

Temps de préparation : 20′

Temps de repos : 24 h

Temps de cuisson : 2 à 3 h


Ingrédients

Pour 2 pots

  • 1 kg d’ oranges maltaises
  • 1 kg de sucre semoule

Préparation

ÉTAPE 1

  • Rincer les oranges.
  • Les épépiner (c-à-d enlever les pépins) et les presser.
  • Réserver le jus.
  • Couper les péricarpes des oranges maltaises en minuscules dés ou les faire passer au mixeur.
  • Placer le jus et les péricarpes dans un grand saladier.
  • Ajouter le sucre.
  • Bien mélanger l’appareil (le jus et les péricarpes).
  • Les laisser mariner dans une cellule de refroidissement (réfrigérateur) pendant 24 h.

Conseil: Il est préférable de garder la peau des oranges.

ÉTAPE 2

  • Faire sortir l’appareil du frigo.
  • Le placer dans un grand fait tout.
  • Le faire cuire à feux doux pendant 2 à 3 h.

Astuce: Il faut que l’eau s’évapore totalement et que le mélange prenne la couleur du miel.

  • Remuer régulièrement l’appareil afin d’assurer une cuisson homogène.

ÉTAPE 3

  • Retirer du feu.
  • Laisser bien refroidir avant de verser dans les bocaux.

 

 

Bon appétit !


Articles dans le même thème:

Recette de grand-mère (I) : confiture de figues noires – Par Monia GAJIM-ROUAI

Recette de grand-mère (II) : confiture de pêches – Par Monia GAJIM-ROUAI

Recette de grand-mère (III): confiture de grenades – Par Monia GAJIM-ROUAI

Recette de grand-mère (IV): Recette de grand-mère (IV): confiture de coings – Par Hanene MABROUK


 

Un commentaire sur “Recette de grand-mère (V) : confiture d’oranges maltaises

  1. Nadine GUERIN says:

    J’ai goûté la confiture d’oranges maltaises, pour mon petit déjeuner. Elle est divine. Ce pot de confiture m’a été offert par une voisine, dont le mari est d’origine tunisienne. Elle m’a également donné un pot de figues blanches. Ce sera pour le petit de demain. Je sais, à voir la voir qu’elle doit être aussi succulente. Je vais en faire, dès que je trouve des maltaises.

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!