« Mhamsa bel lambouka »: un délicieux plat traditionnel du Sahel tunisien

Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com


Le Coryphène (Coryphaena hippurusdu grec κορύφαινα, qui porte un casque), ou « dorade coryphène » ou « mahi-mahi » (chez les Hawaïens) connu sus nos cieux sous l’appellation de « lambouka » (« لمبوكة », en arabe), ou « harba » (« حربة », dans certaines régions côtières en Tunisie) ou « baïe » (« بيّ », dans certaines localités côtières de la Tunisie), est un poisson qui pullule dans nos eaux territoriales à partir de la dernière quinzaine d’août jusqu’à la fin du mois de novembre. Dans la région du Sahel tunisien (« الساحل« , en arabe), on prépare avec cette espèce circumtropicale un somptueux plat de « mhamsa »[1] (« محمصة », en dialecte tunisien), dite aussi « mhammas » (« محمص », en dialecte tunisien): un mets, à base de pâte artisanale roulée à la main en forme de petits plombs, préparé sous forme de soupe. Découvrons ensemble sa recette !


Catégorie: suite, plat traditionnel

Temps de préparation: 10′

Temps de cuisson: 45′


Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 2 grosses dorades coryphènes
  • 400 g de « mhamsa »

 

ptitim
Le « mhammas », dit aussi « mhamsa » (Crédit photo: Anis KALAI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

  • 4 piments
  • 2 c. à s. d’huile de cuisson
  • 2 tomates
  • 1 petit oignon
  • 1 c. à s. de double concentrée de tomates
  • 1 c. à c. de tomate séchée réduite en purée
  • 1/2 c. à s. d’aigre doux
  • 1 c. à c. de sel
  • 1 c. à c. de poivre noir

Préparation

Étape 1

  • Éplucher et découper l’oignon en petits dés.
  • Laver les tomates et les piments.
  • Découper les tomates en petits morceaux.
  • Chauffer l’huile de cuisson au fond d’une marmite.
  • Y faire revenir vivement les piments.
  • Les retirer de la marmite et les réserver dans une assiette creuse.
  • Placer l’oignon dans le fond de la marmite .
  • Faire revenir.
  • Ajouter les morceaux de tomate.
  • Laisser mijoter un peu.
  • Introduire le double concentré de tomate et la tomate séchée.
  • Ajouter le sel et le paprika aigre-doux .
  • Verser une petite tasse d’eau.
  • Mélanger le tout avec une cuillère en bois.
  • Laisser mijoter à feu moyen pendant 2’.
  • Placer un peu de sauce dans l’assiette des piments.

Étape 2

  • Ajouter de peau tiède à la sauce (3/4 de la marmite).
  • Laisser cuire à couvert pendant 25’.

Étape 3

  • Nettoyer le poisson et découper en grosses tranches.
  • Introduire dans la sauce bouillante.
  • Laisser cuire pendant 10’.
  • Retirer et réserver.

 

lambouka
Deux dorades coryphènes coupées en tranches (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Étape 4

  • Incorporer les graines de « mhamsa » dans la sauce bouillante.
  • Laisser cuire á moitié couvert pendant 10’.
  • Eteindre le feu.
  • Servir aussitôt dans des assiettes creuses.
  • Laisser refroidir avant de manger.

 

 

Bon appétit !


*« mhamsa »* (محمصة, en dialecte tunisien), dite aussi « mhammas » (محمص, en dialecte tunisien): des pâtes ancestrale faisant partie du patrimoine culinaire tunisien. Elles sont préparées, généralement, de façon artisanale à partir de pâte roulée à la main et exposées au soleil, séchées puis conservées. Avec l’industrialisation, la recette traditionnelle a été adopté par l’agroalimentaire et, depuis, elle est disponible sur les supermarchés et les magasins spécialisés.


Un commentaire sur “« Mhamsa bel lambouka »: un délicieux plat traditionnel du Sahel tunisien

  1. Pingback: "Mhamsa" à la sépia, au mérou et au "pesto" à la menthe & à la pistache

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!