La Sénégalaise Mareme Cisse: une cheffe socialement très engagée, championne du monde de couscous 2019


Le Sénégal a remporté, hier, à San Vito Lo Capo (Sicile), en Italie, la 22e édition du Championnat du Monde de couscous: la seule compétition internationale réunissant des nations des quatre continents (l’Afrique, l’Europe, les Amériques et l’Asie), y compris la Palestine et Israël.

 

Mareme
Mareme Cisse (Sénégal) sacrée championne du monde de couscous 2019, hier, à San Vito Lo Capo (Sicile), en Italie. (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

Secondée de son fils ainé, Falilou Diouf, la cheffe sénégalaise, Mareme Cisse du restaurant « Ginger – People & Food » de la coopérative sociale « Al Karub », à Agrigente (une ville perchée en haut d’une colline, sur la côte sud-ouest de la Sicile-Ndlr), Mareme Cisse, a présenté au jury technique (un panel présidé par Enzo et Paolo Vizzari, expert en cuisine et composé de onze journalistes, chefs et blogueurs) un couscous baptisé: « Falilou couscous » (au nom de son fils), dont voici la recette:

 

Un couscous au poulpe mariné et poché, selon la tradition sénégalaise, et accompagné de tartare de légumes de potager du jardin et de mangue, servi sur une crème de carottes et de gingembre aux fines herbes et aux épices de Salamba.

 

Le « Falilou couscous » a ainsi été le plus apprécié par le jury technique de la compétition, parmi ceux des deux pays finalistes l’Italie et les États-Unis ou ceux du Maroc, de la Palestine, de la Tunisie (le dernier gagnant en 2018) et de l’équipe du HCR, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés.

 

Mareme
Le couscous de la cheffe sénégalaise Mareme Cisse sacré meilleur couscous au monde (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

« Les couleurs du couscous, du poulpe et du tartare de légumes étaient bien visibles et agréablement juxtaposées font de ce plat de la cheffe Mareme Cisse, dédié à son fils Falilou, une élégante représentation miniaturisée de la « nature morte » et en même temps très attrayant pour le palais”, a déclaré le président du jury technique.

 

Originaire de Dakar, cheffe Mareme Cisse est très engagée, avec la coopérative « Al Karub », en faveur l’autonomisation de femmes et d’enfants réfugiés ou étrangers voire même socialement vulnérables.

 

Mareme Cisse (Sénégal) brandissant le trophée « UniCredit » du meilleur couscous au monde, hier, à San Vito Lo Capo (Sicile), en Italie. (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

Son restaurant « Ginger People & Food » de la coopérative sociale « Al Karub » (Agrigento) revisite la gastronomie de l’Afrique de l’Ouest et de la Sicile à travers une cuisine fusion mettant en relief un mélange de cultures et de saveurs très captivantes, selon un ancien proverbe sicilien qui dit qu’« ogni tavula è trazzera «  (chaque table est un raccourci).

« C’est la passion qui anime mon travail », fait savoir Mareme. « Je suis consciente de la nécessité de construire une société multiculturelle, favorisant l’intégration et ouverte sur le futur », ajoute-t-elle.

Le Sénégal a également reçu le prix de la meilleure présentation de plat offert par Conad et remis par Giovanni Anania, responsable marketing de Conad Sicilia.

 

Mareme
Mareme Cisse (Sénégal) recevant le trophée de la meilleure présentation d’un plat de couscous (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

L’Italie remporte le prix du jury populaire

Le prix du jury populaire (des visiteurs du festival), a été attribué par Luciano Pollini, directeur général de Bia, au couscous « Viniri » (venir, en français) de l’équipe de l’Italie, représentée par Massimiliano Poli, chef du restaurant Eataly Paris Marais, Giuseppe Peraino, de San Vito Lo Capo et le chef marsalais, Francesco Bonomo.

 

Mareme
L’équipe italienne brandissant le trophée du jury populaire (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

Et pour la deuxième année consécutive, Les États-Unis (chef Kevin Sbraga, gagnant de la 7e saison de Top Chef: D.C. aux USA) a remporté le prix « Santé & bien-être » offert par Visodent et remis par Karen Schinnerer, porte-parole du consulat des États-Unis à Naples.

« Les deux principaux ingrédients de la recette, le couscous et les crevettes ont été mis en valeur par l’apport mesuré de légumes et des épices qui, avec discrétion, confèrent au plat une complexité et une harmonie sans l’alourdir. Un plat à la fois bon et sain. ». lit-on dans la motivation du jury technique.

 

Mareme
Le candidat des États-Unis, chef Kevin Sbraga (au centre: gagnant du Top Chef USA 2010), prix « Santé & bien-être » du « Cous Cous Fest 2019 » (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

Le Cous Cous Fest a attiré des milliers de personnes dans la ville de Trapani avec un programme de dix jours comprenant plus de 40 programmes de cuisine avec les principaux protagonistes de la cuisine italienne: Andy Luotto, Giorgione, Chiara Maci, Filippo La Mantia et Sergio Barzetti, entre cours en cuisine, dégustations et concerts de grands artistes de la musique italienne, notamment Noemi, Boomdabash et Mahmood.

« Nous travaillons sur cet événement depuis sa création avec des efforts considérables. Nous sommes fiers de représenter une bonne tradition culinaire qui réussit à se démarquer dans le sud de l’Italie et que ce projet, auquel nous avons toujours cru, est devenu un exemple en matière de renforcement de l’excellence locale, de promotion du tourisme et de développement territorial », explique l’agence Feedback di Palermo, organisatrice et productrice de l’événement.

 

Mareme
Photo de groupe des candidats et des bénévoles ainsi que du staff d’organisation du Cous Cous Fest 2019 (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 

Le Championnat du Monde est le moment central du Cous Cous Fest, le festival international de l’intégration culturelle, organisé par l’agence de communication Feedback di Palermo en partenariat avec la municipalité de San Vito Lo Capo (Sicile), en Italie.

Au total, cinquante journalistes ont été accrédités cette année, dont des journaux italiens tels que « Open Studio », « Eat Parade », « La Vita live », « Région Tg3 Rai », « Mediterraneo », « La Stampa », « Gambero Rosso », « Il Sole 24ore », mais aussi des médias internationaux tels que la chaîne TV française « M6 » et deux productions canadiennes

Championnat du monde couscous: Palmarès des 22 éditions

  • 1998: Tunisie
  • 1999: Israël
  • 2000: Tunisie
  • 2001: Palestine
  • 2002: Italie
  • 2003: Maroc (1)
  • 2004: Tunisie
  • 2005: Algérie (1)
  • 2006: Côte d’Ivoire
  • 2007: Israël
  • 2008: Côte d’Ivoire (2)
  • 2009: Italie
  • 2010: Tunisie
  • 2011: France
  • 2012: France (2)
  • 2013: Israël (3)
  • 2014: Italie
  • 2015: Italie (4) ex aequo avec Maurice (1)
  • 2016: Palestine (2)
  • 2017: Angola (1)
  • 2018: Tunisie (5)
  • 2019: Sénégal (1)

 

Mareme
Le Sénégal, champion du monde de couscous 2019 (Crédit photo: © Cous Cous Fest 2019)

 


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!