Caponata fusion: saveurs et goûts à profusion…


La caponata prend tout simplement racine dans la cuisine traditionnelle sicilienne. Elle est à l’Italie, ce qu’est la chakchouka aux aubergines (« شكشوكة بيتنجال »), au Cap Bon. Avec ce plat aux origines 100% ritales, on a essayé de lui apporter une touche tunisienne pour un métissage fusionnel des saveurs et des goûts !


Catégorie: entrée, plat

Temps de préparation: 1h20′

Temps de cuisson: 40′


Ingrédients

Pour 4 personnes

  • 1/2 litre d’huile végétale de friture
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1,5 kg aubergines
  • 2 oignons moyens
  • 1 grosse branche de cèleri
  • 1/2 kg tomates mures
  • 1 anchois
  • 2 piments de cayenne
  • Sel
  • Poivre
  • Sucre
  • 50 g de câpres
  • 100 g d’olives vertes
  • 50 g de raisin sec
  • 50 gr de pignon
  • 1/4 botte de basilic

Préparation

Les aubergines

  • Les nettoyer et les sécher.
  • Les couper dans le sens de la longueur épaisseur 1 cm.
  • Les étaler sur le plan de travail par dessus des essuie tout.
  • Les saler et les recouvrir d’essuie tout.
  • Les charger d’un poids à l’aide d’une planche à découper par exemple.
  • Les laisser dégorger de leur eau de végétation.
  • Les faire frire dans un bain d’huile à feu vif au début, puis moyen.
  • Les égoutter de leur huile.
  • Les réserver enveloppées dans du papier absorbant.

Les autres ingrédients

  • Émincer finement l’oignon.
  • Nettoyer le cèleri, puis, enlever les feuilles en ne gardant que la tige branche.
  • Couper les tomates en dès à la paysanne en les vidant du pédoncule et de leur eau de végétation.
  • Couper le piment de Cayenne finement dans le sens de la largeur.
  • Nettoyer le basilic et l’effeuiller.
  • Tremper les câpres dans de l’eau pour les dessaler.
  • Dénoyauter les olives.
  • Blanchir la tige branche du cèleri pendant 1 minute dans de l’eau bouillante, la refroidir à grande eau et l’essuyer, puis, la couper finement dans le sens de la largeur.
  • Chauffer une sauteuse à feu vif, y mettre une cuillerée à soupe d’huile d’olive, et baisser immédiatement le feu à moitié.
  • Faire revenir et suer l’oignon sans coloration en le salant légèrement en le faisant revenir à couvert jusqu’à évaporation de son eau.
  • Ajouter les tomates et procéder de la même façon.

Dernière ligne droite

  • Incorporer les aubergines, les câpres, les olives et les raisins secs, à moitié évaporation de l’eau de la tomate.
  • Faire revenir à feu doux pendant encore 5 minutes. 
  • Ajouter le vinaigre dans lequel on a dilué le sucre.
  • Continuer la cuisson pendant 1 minute à feu vif pour faire évaporer le vinaigre.
  • Éteindre le feu.
  • Finaliser en mettant le basilic et un trait d’huile d’olive.
  • Déposer votre caponata dans un plat, puis, laisser reposer jusqu’à refroidissement.
  • Servir accompagné de pain toasté à l’ail et à l’huile d’olive.

Buon appetito !


Post-scriptum: L’aubergine fait partie des légumes éponges. C’est à ce titre qu’on la fait d’abord dégorger de son eau avant de la frire pour qu’elle ne retienne pas l’huile. La caponata se conserve au froid dans un frigoverre pendant 2 à 3 jours.


*Crédits photo à la UNE: Foued FRINI

2 Commentaires sur “Caponata fusion: saveurs et goûts à profusion…

  1. Pingback: "Chakchouket bitengel": l'équivalent de la "caponata" chez les Nabeuliens !

  2. Pingback: "Mesfouf bitengel": la Graine & sa "Chakchouka" aux aubergines !

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!