« Assida » panachée au duo « qlaya » & « chakchouka »


Après l’« assida bidha » au miel et sa soeur de lait « assidet zgougou », nous clôturons la trilogie du Mouled avec cette somptueuse recette d' »assida » traditionnelle qui réussit le panachage des saveurs de la « qlaya arrassi » avec le piquant de la chakchouka ». Bonne découverte !


Catégorie: suite ou petit déjeuner, plat traditionnel

Temps de préparation: 15’

Temps de cuisson: 45’


Ingrédients

Pour 4 personnes

« Assida »:

« Chakchouka »:

  • 2 c.à s d’huile d’olives
  • 4 échalotes
  • 4 tomates fraiches
  • 2 c.à s. de double concentré de tomates
  • Sel
  • Paprika
  • Curcuma
  • 4 oeufs
  • 4 poivrons
  • Curcuma

Préparation

''qlaya''

  • Laver et couper la viande et le foie en quartiers.
  • Réserver le foie pour la suite.
  • Écraser le safran avec un bras de mortier en cuivre chaud.
  • Mélanger le safran avec un peu d’eau de fleur d’oranger.
  • Épicer les morceaux de viande avec le sel, le poivre , le curcuma ,le safran, le ras el-hanout et le paprika.
  • Rajouter un verre d’ huile d’olives.
  • Remplir le 1/3 de la marmite ou la cocotte d’eau et mettre sur le feu.
  • Ajouter l’oignon, le curcuma, le « ras el-hanout » et un verre d’huile d’olives.
  • Laisser bouillir avant d’introduire la viande.
  • Fermer la cocotte et laisser cuire pendant 1 heure (dans la marmite) ou 20′ (dans la cocotte).
  • Laver le foie déjà coupé en quartiers plusieurs fois.
  • Presser abondemment du citron sur le foie afin de se débarrasser au maximum du sang.
  • Retirer la cocotte ou la marmite du feu.
  • Ouvrir le couvercle de la cocotte ou de la marmite
  • Introduire les morceaux de foie.
  • Poursuivre la cuisson pendant 10’.
  • Servir chaud.

''chakchouka''

  • Nettoyer et couper finement les échalotes et les tomates.
  • Chauffer l’huile d’olives dans une casserole moyenne.
  • Faire revenir les échalotes et les tomates dans l’huile chaude.
  • Lier avec le double concentré de tomates et un verre d’eau.
  • Laisser mijoter.
  • Ajouter une pincée de sel, de paprika et de curcuma.
  • Laisser cuire jusqu’à l’huile surnage à la surface.
  • Couper le poivron en deux et l’associer au mélange.
  • Casser les oeufs et les incorporer à la sauce.

''Assida

  • Chauffer de l’eau salée dans une marmite moyenne.
  • Verser la farine progressivement en remuant avec une cuillère en bois ou un fouet.

Astuce: il ne faut pas arrêter de remuer pour éviter la formation de grumeaux.

  • Ajouter de l’eau hors du feu, quand la bouille devient épaisse.
  • Recommencer le remuement.
  • Répéter l’opération trois fois.

Dernière ligne droite

  • Verser votre « assida » dans un grand « tebsi » (un plat traditionnel en céramique émaillée) ou dans les assiettes
  • Arroser avec la « qlaya ».
  • Placer les morceaux de viande et de foie de boeuf en formant un cercle.
  • Ajouter au centre la « chakchouka ».

 

panachée
« Assida » panachée au duo « qlaya arrassi » & « chakchouka » (Crédits photo: Hanene MABROUK-ROUAI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Bon appétit !


 Articles dans le même thème:

« Assida bel-chakchouka »: le plat préféré au petit déjeuner dans le Sud tunisien – Par Hassen FALEH

« Qlaya arrassi » à la mode nabeulienne: un ragoût nuptial à la viande & au foie de boeuf – Par Fatma JAZI-BABAY, alias « Tati »

« Assida bidha » au miel: cette Blanche-Neige tant convoitée au Mouled – Par Hanene MABROUK

En Tunisie, qui dit Mouled, dit « assidet zgougou » ! – Par Hanene MABROUK


 

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *