Épiphanie: le Pauvre est à l’honneur… depuis le XIVe siècle !

© shutterstock


En Tunisie, nos concitoyens, les coopérants et les résidents étrangers de confession chrétienne célèbrent, le 6 janvier — dans les pays où le jour est férié — ou le deuxième dimanche après Noël (c’est-à-dire le premier dimanche qui suit le 1er janvier-Ndlr), l’Épiphanie. À l’occasion de cette fête religieuse, depuis le XIVe siècle, on mange la galette des Rois, gâteau contenant une fève. La coutume et les us veulent que celui qui trouve la fève dans sa part de galette est surnommé « roi ». Et le gâteau doit être partagé en autant de parts que de convives, plus une: « la part du bon Dieu », dite aussi « part de la Vierge » ou « part du Pauvre ». Cette dernière est destinée au premier pauvre qui se présenterait au foyer. Aujourd’hui, on vous présente la recette authentique de la galette des Rois à la frangipane !


Catégorie: dessert, pâtisserie

Temps de préparation: 10′

Temps de cuisson: 45′


Ingrédients

Pour 6 personnes

  • 2 pâtes feuilletées pur beurre (1 paquet de 500 g suffit !)
  • 100 g de beurre ramolli
  • 100 g de sucre
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 4 amandes amères
  • 2 oeufs entiers, plus un jaune pour la dorure
  • 1 fève

Préparation

Étape par étape

  • Battre énergiquement, dans un saladier et à l’aide d’un fouet, le beurre ramolli en crème mousseuse avec le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange blanc.
  • Incorporer les oeufs un à un*, toujours à température ambiante.
  • Ajouter la poudre d’amande et les amandes concassées.
  • Bien mélanger pour obtenir une frangipane (crème à base d’amande) bien onctueuse. 
  • Étaler la première pâte feuilletée.
  • Placer cette dernière dans un moule recouvert de papier sulfurisé, dit aussi papier cuisson.
  • Répartir la frangipane et y cacher la fève.
  • Recouvrir avec la deuxième pâte feuilletée.
  • Replier les bords vers l’intérieur.
  • Appuyer avec les doigts en collant bien les bords.
  • Faire des incisions ou des dessins avec le couteau sur la surface de la galette.
  • Badigeonner avec le jaune d’oeuf à l’aide d’un pinceau.
  • Enfourner pendant 45 min à 180°C (thermostat 6).
  • Vérifier attentivement la cuisson. 

 

Épiphanie
La galette des Rois dédié au premier pauvre qui se présente au foyer (Crédit photo: © shutterstock)

 

Bon appétit.


*Il est conseillé d’attendre que le premier oeuf soit bien incorporé avant de passer au suivant.


7 Commentaires sur “Épiphanie: le Pauvre est à l’honneur… depuis le XIVe siècle !

  1. Pingback: Galette des rois salée aux carottes, au poulet & au thon - Mangeons bien

  2. Pingback: Cloche d'or pâtisserie: la niche surprise des délices 100% pur beurre - Mangeons bien

  3. Pingback: Mexique | À Saltillo, une "Rosca de Reyes" de 2 km bat le record Guinness

  4. Pingback: Galette des rois salée aux carottes, au poulet & au thon - © mangeons bien

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé !!