« Au Vieux Saint-Martin », on savoure l’une des meilleures carbonnades flamandes de Bruxelles !

Crédits photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com


Comme le vin, certains endroits prennent de la valeur avec le temps. C’est le cas de l’enseigne « Au Vieux Saint-Martin », l’un des restaurants cultes de Bruxelles au charme inoxydable. Situé dans le Sablon (un quartier très huppé), cette brasseriequi appartient à la famille Niels, est « The place to be » dans la capitale du Royaume de Belgique comme en témoignent ses  peintures sur toile, ses tables, sa conception des menus, et bien sûr l’histoire de son fondateur.

 

 

« Le nom du restaurant vient de cette histoire : Notre père était un grand collectionneur d’art et se promenait tous les matins aux Marolles pour chiner. Il y a trouvé un grande sculpture datant du Moyen âge représentant le Saint Martin. C’est de là que lui est venu le nom du restaurant ! Le Saint-Martin est le Saint des pauvres. », précisent les enfants d’Albert Niels.

 

Joseph Niels, le créateur du « Filet américain »

Il faut dire que chez les Niels, la restauration est une passion qui se transmet de père en fils. En effet, tout commence avec Joseph Niels (1890-1940) qui occupait au début du XXe siècle le poste de directeur du restaurant « La Taverne Royale » dans les galeries des Queens en Grande-Bretagne.

 

Saint-Martin
À droite, une ancienne photo de Joseph Niels datant de 1908 et à gauche, une photo d’Albert et de son épouse datant de 1959. (Crédits photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

En 1926, deux ans, après son retour d’Angleterre et une riche expérience à l’Hôtel Savoy en tant que majordome, Joseph ouvrit son propre restaurant, au boulevard Emile Jacqmain à Bruxelles, qu’il baptisa « Canterbury » en souvenir de son séjour au Royaume-Uni. Pendant plus d’un demi siècle, le restaurant devient, par la suite, le rendez-vous incontournable des arts, de la politique et des affaires.

 

Saint-Martin
Le restaurant « Canterburry » en 1926 – © Copyright niels1926.be

 

À cette époque, il inventa la recette du « Filet Américain » (une variante belge du steak tartare-Ndlr) à Bruxelles, l’un des plats les plus célèbres de Belgique avec le waterzooï, les moules-frites, les croquettes aux crevettes grises, les chicons au gratin, les gaufreset le stoemp.

 

Saint-Martin
Le fameux « Filet américain »: le plat créé par le père du fondateur du « Au Vieux Saint-Martin » (Crédits photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Au Vieux Saint-Martin: un lieu chargé d’histoire

Après la mort de Joseph dans un accident en 1940, ses deux fils Albert (1917-1978) et Georges (1919-2000) reprirent le flambeau. Et ce n’est qu’en 1968 qu’Albert Niels décida de racheter une taverne qui s’appelait à l’époque « Le café de la Justice » et de racheter, également, la maison mitoyante.

 

Saint-Martin
La terrasse du « Au Vieux Saint-Martin » en 1968 – © Copyright auvieuxsaintmartin.be

 

« Le Sablon à l’époque n’est pas ce qu’il est actuellement. C’était un endroit perdu entre le haut et le bas de la ville. Il était habité et fréquenté par de nombreux artistes (Hergé y avait son atelier, les surréalistes Magritte et Delvaux le fréquentaient et le mouvement Cobra y tenait ses réunions Rue de la paille). Il y fait d’énormes travaux de rénovation avec l’aide du designer Christophe Gevers. » , lit-on dans un document que nous a donné Brigitte, la gérante du local.

 

Saint-Martin
Histoire du « Au Vieux Saint-Martin » (Crédits photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Outre la renommée de son fameux « Filet Américain », ce restaurant très fréquenté par la bourgeoisie bruxelloise est connu pour avoir accueilli entre ses murs le 42e Président des États-Unis, Bill Clinton, le 9 janvier 1994.

 

Saint-Martin
Une plaque commémorant le passage de Bill Clinton en 1994 (Crédits photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

D’ailleurs, l’ancien locataire de la Maison-Blanche n’est pas le seul homme politique à avoir savouré les délices belges de cette somptueuse table. L’ancien Prix Nobel de la Paix, Shimon Peres (le 14 mars 1999) ainsi que l’ancien Premier ministre des Bahamas, Hubert Ingraham accompagné de sa charmante épouse (le 30 avril 2011) figurent aussi dans le Livre d’Or de ce prestigieux établissement.

 

 

Des amuse-bouches typiques et gourmands

 

Saint-Martin
Les fameux amuses bouches du « Au Vieux Saint-Martin »: la pain noir fait-maison, la dosette de beurre, les fruits secs ainsi que les raisins séchés (Crédits photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

Mais, qui dit « Au Vieux Saint-Martin », dit aussi ses fameux amuse-bouches (le pain noir spécial Maison, la dosette de beurre, les fruits secs et les raisins séchés -Ndlr) et un menu haut en couleurs en réunissant les saveurs de la cuisine belge avec les grands classiques de la gastronomie internationale tel que le tartare de saumon écossais.

 

 

Et si d’autres adresses bruxelloises (Ex: « L’Ogenblik »« C’est Bon, c’est Belge », « Nüetnigenough », « Bier Circus », « Restobières », « Volle Gas », « Le Clan des Belges » ou « Le Corbeau » ) excellent en matière de plats locaux, sous le toit du « Au Vieux Saint-Martin », on peut goûter à l’une des meilleures carbonnades flamandes , dites aussi « Stoofvlees »:  un ragoût typiquement belge, dont la recette est un délicieux mélange entre les différents ingrédients que sont le boeuf, les oignons, la bière, le pain d’épice, la moutarde et la cassonade.

 

 

Enfin, dans ce temple de la gastronomie, bien qu’on mange belge, les membres du personnel, aussi impeccables qu’ils étaient, semblaient programmés pour fournir à leurs convives à la fois la qualité et le service. Une expérience culinaire à vivre absolument !


Pour les curieux:

  • Adresse: Place du Grand Sablon 38, 1000 Bruxelles, Belgique

 


 

2 Commentaires sur “« Au Vieux Saint-Martin », on savoure l’une des meilleures carbonnades flamandes de Bruxelles !

  1. Pingback: La Maison Pierre Marcolini: l'Yves Saint Laurent de la Haute Chocolaterie - Mangeons bien

  2. Pingback: "Claire Fontaine" à Bruxelles: l'épicerie fine de la bonne Fée des gourmets - Mangeons bien

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *