« Madfouna »: une spécialité tunisienne qui se prépare avec amour & patience


« Madfouna » (« enterrée », en français), une appellation si lugubre ma foi pour un plat aussi bon. Ce mets typiquement tunisien est une variante très proche de la fameuse « pkaïla », orthographiée aussi « bkaïla », où les boulettes de viande hachée viennent remplacer les morceaux de viande de boeuf et les blettes substituent les épinards. Chez nos concitoyens de confession israélite, la « pkaïla » est cuisinée traditionnellement la veille du « shabbat » ou lors des grandes fêtes juives (Pourim, Pessa’h, Roch Hochana, Youm Kippour, etc.). En revanche, chez les Bizertins, par exemple, la « madfouna » est un plat préparé pour célébrer l’aïd sghir. À l’image de la « pkaïla », l’origine de la « madfouna » n’est pas très claire, mais l’ingrédient principal et sa méthode de cuisson en friture laissent penser qu’elle a certainement été inspirée de la cuisine italienne (comme beaucoup de plats tunisiens).


Catégorie: suite, plat traditionnel tunisois 

Temps de préparation: 30′

Temps de cuisson: au moins 4h


Ingrédients

Pour 8 personnes

  • 750 g de viande de boeuf haché
  • Un pied de veau (ou un pied de boeuf)
  • 12 bottes de blettes, dites aussi « bettes »

 

madfouna
La blette -ou bette- est une cousine de l’épinard et de la betterave. (Crédit photo: Getty Images/iStockphoto/MalyDesigne)

 

  • 1 L d’huile d’olive
  • 250 g d’haricots blancs secs (non trempés)
  • 3 têtes d’ail mixé
  • 2 c. à s. d’harissa traditionnelle

 

Jazi
L’harissa traditionnelle (Crédits photo: Anis KALAI– Copyright © mangeonsbien.com)

 

  • 2 c. à s. de coriandre (tabil)
  • 1 c. à s. de curcuma
  • 2 c. à s. de menthe séchée et moulue
  • 2 c. à c rase de poivre noir
  • 2 c. à c. et de cubèbe (« kébéba », en arabe)

 

Madfouna
Des baies de cubèbe (Crédit photo: Anis KALAI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

  • 2 c. à c. rase de sel
  • 1 c. à c. rase de cannelle

Préparation

Le pied de veau

  • Racler, nettoyer et laver le pied de veau.
  • Le couper en morceaux.
  • Le blanchir pendant 10′.

Les blettes

  • Trier les blettes une à une.
  • Coupe finement les tiges.
  • Les rincer, dans une grande bassine, plusieurs fois.
  • Les faire blanchir à l’eau bouillante pendant 2′ dans un fait-tout rempli d’eau.
  • Les laisser égoutter dans un couscoussier.
  • Réserver l’eau de cuisson.
  • Bien essorer les blettes.
  • Les passer au mixer pour obtenir une purée.
  • Chauffer l’huile d’olive dans une grande marmite.
  • Faire rissoler le hachis de blettes en remuant sans cesse jusqu’à ce que toute son eau s’évapore.

Attention !: la couleur de la purée de blettes doit virer au vert brunâtre. Il faut absolument éviter de brûler ce hachis car cela pourra donner un goût amer à la « madfouna ».

La base de la ''madfouna''

  • Verser l’eau de cuisson des blettes qu’on a réservé dans la marmite.
  • Ajouter les 250 g d’haricots secs et les morceaux de pied de veau.
  • Mélanger la moitié des ingrédients pour assaisonner notre appareil.

 

Conseil: réserver l’autre moitié de l’assaisonnement pour les boulettes.

 

  • Laisser cuire sur un feu moyen pendant au moins 4 heures.

Les boulettes

  • Mélanger le reste des épices avec la viande de boeuf haché.
  • Former avec vos mains de petites boulettes.
  • Les incorporer dans la marmite, dans le dernier 1/4 d’heure de la cuisson.

 

Astuce de grand-mère: il faut vérifier que les morceaux du pied de veau et les haricots sont cuits avant d’incorporer les boulettes de viande de boeuf haché.

 

  • Laisser cuire à couvert jusqu’à le tout soit bien cuit.

 

Conseil: il faut que la sauce soit bien réduite et pour mieux déguster la « madfouna », mieux vaut la manger avec un bon pain fait-maison.

 

madfouna
« Madfouna » (Crédit photo: Abdel Aziz HALI – © Copyright mangeonsbien.com)

 

 

Bon appétit !


Articles dans le même thème:

Un samedi soir gourmand chez Fattouma ! – Par Abdel Aziz HALI


 

Un commentaire sur “« Madfouna »: une spécialité tunisienne qui se prépare avec amour & patience

  1. Wassim SALAH says:

    Bonjour, bravo pour cet article, je partage avec vous une précision;
    La photo dessus illustrant une épice n’est pas des baies de cubèbe mais des baies de genièvres. Les baies de cubèbe ressemble à s’y méprendre à du poivre noir, fripé possédant une queue.
    Merci et bonne continuation,

Ne soyez pas timides ... partagez votre avis!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *